Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Tunisie cherche à acquérir des T-6C Texan II

La Tunisie cherche à acquérir des T-6C Texan II

© USAF - Deux T-6A Texan II de l'US Air Force, utilisé comme avion d’entraînement de base.

© USAF - Deux T-6A Texan II de l'US Air Force, utilisé comme avion d’entraînement de base.

Dans une Foreign Military Sale (FMS) publiée le 10 octobre 2019, la Defense Security Cooperation Agency (DSCA, Agence américaine d'exportation d'armement) a donné son accord pour la vente de douze avions d'entraînement et de formation T-6C Texan II à la Tunisie et au profit de la Force aérienne tunisienne. Cette possible vente, qui doit encore obtenir l'aval du Congrès des Etats-Unis, est estimée à 234 millions de dollars, soit environ 213 millions d'euros, et devrait être signée avec l'avionneur Textron Aviation Defense LLC (association de Beechcraft, Cessna et Hawker).

Outre les avions, cette vente comprend également la formation des personnels navigants et des mécaniciens au sol, ainsi que la livraison de tout l'équipement et du support nécessaire à la mise en oeuvre de ces douze T-6C Texan II. D'après le communiqué de presse de la DSCA, cette possible vente prend en compte, entre autres, la livraison des moteurs et des pièces de rechange, des outils de manutention au sol, la livraison des logiciels de mise en oeuvre, l'ensemble de la documentation technique, les vêtements et équipements individuels (casques, etc…), ainsi que le coût de la livraison de ces appareils via des avions de transport. Ce contrat verra la présence de neuf représentants du gouvernement américain et d'un « contractor » sur le sol tunisien.

Ces T-6C Texan II devraient permettre de remplacer les actuels SF-260, développés par l'avionneur italien SIAI Marchetti, intégré depuis dans le groupe Aermacchi et appartenant à Leonardo. La Tunisie dispose d'une flotte composée d'une petite vingtaine de SF-260 qui sont utilisés pour la formation des jeunes équipages navigants et comme avion de liaison. Ces appareils sont intégrés au sein du No. 13 et No. 14 Squadron, stationnés sur la base aérienne de Sfax-Thyna, sur la côte est de la Tunisie.

La Force aérienne tunisienne est une petite force aérienne qui est répartie sur quatre bases aériennes à travers le pays. La plus grosse base aérienne est celle de Bizerte, située sur la côte nord de la Tunisie. Cette base accueille le No. 11 Squadron sur avion d'entraînement avancé MB-326, le No. 21 Sq sur avion de transport C-27 Spartan, Cessna 208 Caravan et C-130B/H Hercules et C-130J Super Hercules et quatre escadrons d'hélicoptères sur Alouette 3, HH-3E (Sikorsky S-61R) et sur UH-1H Iroquois. Enfin, elle accueille le No. 15 Sq sur F-5E/F Tiger II, les seuls avions de combat de la Force aérienne tunisienne.

A Gafsa, dans le centre de la Tunisie, on retrouve le No. 16 Sq sur avion d'entraînement avancé L-59T Albatros et un escadron sur hélicoptère UH-1H Iroquois. La base aérienne de Sfax, sur la côte est, est donc équipée de SF-260 sur deux escadrons, et accueille aussi deux autres escadrons d'hélicoptères sur HH-3E, UH-1H Iroquois et AS350 Ecureuil. Enfin, la base aérienne de Tunis est simplement armée par un escadron de transport sur L-410 Turbolet.

Pour information, le T-6C Texan II est un turbopropulseur qui peut être utilisé comme avion d'entraînement et de formation ou comme avion léger d'attaque au sol. Le Texan II mesure 10,16m de long, 3,25m de haut et a une envergure de 10,20m pour une surface alaire de 16,28 m². L'appareil est équipé d'un turbopropulseur PT6A-68 de Pratt & Whitney Canada qui délivre une puissance de 1 100ch. Le Texan II pèse à vide 2,3t et décolle ou atterri avec un poids maximal de 3,7t, et emporte 544kg de carburant en interne et jusqu'à 932kg de carburant avec deux réservoirs externes.

En vol, l'appareil peut atteindre des performances assez élevées de +7G à -3,5G, a une vitesse de croisière de 515km/h, une vitesse maximale de 586 km/h et un plafond de 9 500m. Il dispose d'un rayon d'action de 1,637km avec ses réservoirs internes ou de 2 559km avec des réservoirs externes.

Dans le cockpit, l'avionique est équipée d'une VTH (vision tête haute, ou HUD) et de trois écrans numériques et tactiles proches des avions de combat de dernière génération et capables de reproduire les systèmes embarqués de plusieurs types d'avions de chasse comme le F-16 ou le F/A-18 Super Hornet. L'ordinateur de bord dispose, entre autres, d'un système de navigation par GPS, d'un système de gestion du vol, d'un simulateur de menaces air-air, etc… Le cockpit est également pressurisé et équipé de sièges éjectables.

Enfin, le T-6C Texan II peut être armé via six points d'emports pour effectuer des missions d'attaque au sol (appui aérien rapproché ou frappe aérienne contre des objectifs faiblement défendus et peu durcis). Pour réaliser ces missions, l'appareil peut emporter des réservoirs externes, des nacelles canons HMP-400LC de calibre .50, des bombes d'entraînement air-sol BDU-33 de 12kg ou BDU-50 de 225kg, ainsi que des nacelles lance-roquettes air-sol LAU-68B/A.