Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Lituanie va acheter des hélicoptères UH-60M Black Hawk

La Lituanie va acheter des hélicoptères UH-60M Black Hawk

© US Army - Un UH-60 Black Hawk se pose dans le désert du Koweït lors d'un entraînement.

© US Army - Un UH-60 Black Hawk se pose dans le désert du Koweït lors d'un entraînement.

Actuellement, pour la partie voilure tournante, la Force aérienne lituanienne met en oeuvre une flotte composée de trois hélicoptères de transport de troupes et de matériels Mi-8 « Hip » mis en service sous l'occupation soviétique ainsi que trois hélicoptères AS365 N3+ Dauphin principalement utilisés pour des missions de recherche et sauvetage (SAR) et de surveillance au-dessus du pays. Mais la flotte des « Hip » est vieillissante puisque son délai de fin de navigabilité est très proche et l'entretien est de plus en plus complexe et onéreux en raison du manque de pièces de rechange et de l'impossibilité pour la Lituanie de traiter avec la Russie pour faire face à cette situation.

Ainsi, la Lituanie a décidé de retirer du service actif ses derniers Mi-8 et de les remplacer par six hélicoptères UH-60M Black Hawk construits par l'hélicoptériste américain Sikorsky. En effet, dans un communiqué de presse publié le 18 octobre 2019, le Ministère lituanien de la Défense a annoncé « qu'une analyse de marché effectuée sur la base des critères formulés par les forces armées lituaniennes a révélé que l'hélicoptère utilitaire UH-60M Black Hawk proposé par les États-Unis d'Amérique répond de manière optimale à la demande ». Dans ce contexte, Vilnius a précisé que des négociations avec Washington « seraient ouvertes dans les meilleurs délais » et « dans un avenir proche » afin de pouvoir signer le contrat d'ici fin 2020. Par ailleurs, la Lituanie espère que son premier UH-60M sera livré d'ici fin 2024.

L'acquisition des UH-60M Black Hawk auprès des Etats-Unis, pour un pays européen dans l'Union Européen qui n'a visiblement pas souhaité se tourner vers des constructeurs régionaux (Airbus Helicopters, Leonardo, …), est estimée à environ 300 millions de dollars. Le communiqué de presse du Ministère lituanien de la Défense précise que « le gouvernement des États-Unis étudie actuellement différentes options pour potentiellement fournir des fonds d’assistance de sécurité des États-Unis à cet important marché ». Outre les six hélicoptères, ce contrat comprend également la fourniture des pièces de rechange, des simulateurs au sol ainsi que la formation des équipages navigants et des mécaniciens au sol.

Le choix pour la Lituanie de se tourner vers les Etats-Unis s'explique également par le fait que ces derniers assurent une large protection des frontières lituaniennes, fournissent une assistance militaire et financière à la Lituanie et des contrats militaires entre ces deux pays sont régulièrement signés comme celui des 200 véhicules blindés légers (JLTV, Joint Light Tactical Vehicle). En outre, ce contrat est également soutenu et appuyé par les commandants de l'US National Guard de Pennsylvanie puisque cette dernière a un partenariat avec la Lituanie depuis 26 ans. Ainsi, la National Guard a proposé son expertise et son expérience sur Black Hawk afin de former et d'entraîner les aviateurs lituaniens sur les UH-60M.