Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'Australie veut équiper ses F/A-18F Super Hornet du système IRST21

L'Australie veut équiper ses F/A-18F Super Hornet du système IRST21

© Lockheed Martin - Un F/A-18F Super Hornet équipé du système IRST21 (AN/ASG-34) en point ventral.

© Lockheed Martin - Un F/A-18F Super Hornet équipé du système IRST21 (AN/ASG-34) en point ventral.

Aujourd'hui, la Force aérienne royale australienne (RAAF, Royal australian air force) met en oeuvre une flotte de 24 F/A-18F Super Hornet au sein du No. 1 Squadron et qui opèrent aux côtés des F/A-18A/B Hornet et EA-18G Growler en attendant la livraison de la totalité des F-35A Lightning II. Déjà équipée d'un large panel d'armements air-air, air-sol et air-mer, cette flotte s'apprête encore à se renforcer avec l'arrivée prochaine du système Infrared Search and Track (IRST21).

En effet, dans une note publiée le 2 octobre 2019, l'US Naval Air Systems Command de l'US Navy a indiqué qu'il comptait acquérir douze systèmes IRST21 (AN/ASG-34) au profit de la Royal australian air force, les mêmes qui équipent actuellement les F/A-18E/F Super Hornet de l'US Navy. La note publiée précise seulement que le contrat doit durer 36 mois.

La nacelle AN/ASG-34 (ou IRST21, Infrared Search and Track) a été développée par Lockheed Martin en coopération avec Boeing et General Electric sur les bases des systèmes qui équipaient les F-14 Tomcat et F-15K/SG Eagle. Lockheed Martin explique sur son site Internet que cette nacelle est un « système de détection passif à longue portée qui utilise la technologie de recherche et de poursuite infrarouge pour détecter et suivre des menaces aériennes ». L'avionneur précise également que l'IRST21 est un « capteur passif à longue portée qui suit simultanément plusieurs cibles sur une grande surface et qui n'est pas affecté par une attaque électronique ou le brouillage radar ».

Grâce à ses détecteurs infrarouges, l'AN/ASG-34 ne dévoile pas la position de l'avion qui utilise ce dispositif, contrairement à un radar qui donnerait la position de l'aéronef qui cherche à suivre des menaces adverses en émettant des signaux électroniques. Un pilote de F/A-18E/F Super Hornet peut ainsi détecter, suivre et engager une menace aérienne qui émet une source de chaleur avec seulement l'AN/ASG-34 et un missile air-air infrarouge AIM-9X Sidewinder sans utiliser son radar, en étant donc discret.

Le système IRST est installé à l'avant d'un réservoir externe largable General-Electric FPU-13 qui est monté sous l'avion, en point ventral, ce qui permet également d'emporter du carburant supplémentaire. Malgré son positionnement, Lockheed Martin assure que l'AN/ASG-34 est capable de détecter et suivre des menaces situées au-dessus de l'appareil porteur. La nacelle AN/ASG-34 fonctionne avec les F/A-18E/F Super Hornet au standard Block III. Actuellement, seule la nacelle Block I a été produite mais une version améliorée est actuellement en train d'être développée. Le standard Block II de l'IRST21 devrait voir le jour en 2020.