Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Force aérienne brésilienne réceptionne son premier KC-390

La Force aérienne brésilienne réceptionne son premier KC-390

© Sgt Batista / FAB - Le KC-390 est un avion de transport multi-rôles de dernière génération.

© Sgt Batista / FAB - Le KC-390 est un avion de transport multi-rôles de dernière génération.

Le développement de l'avion de transport KC-390 par l'avionneur brésilien Embraer, en coopération avec la Força aérea brasileira (FAB, force aérienne brésilienne), vient de franchir une grande étape supplémentaire puisque le 4 septembre 2019, la FAB a réceptionné son tout premier KC-390. L'appareil a été livré au sein du 1st Troop Transport Group (1st GTT) sur la base aérienne d'Anápolis, située dans l'Etat de Goiás, dans le centre du Brésil.

Cette livraison au sein d'une unité opérationnelle intervient après la déclaration officielle de l'Initial operational capability (IOC, capacité opérationnelle initiale) en 2018, en parallèle de la certification par l'Agência Nacional de Aviação Civil (ANAC, agence nationale de l'aviation civile brésilienne). Comme pour le développement, cette certification de type et la capacité opérationnelle initiale ont été acquises en étroite coopération avec la FAB.

Lors de la cérémonie de réception, Antonio Carlos Moretti Bermudez, le commandant de la Força aérea brasileira a déclaré que « l'intégration du KC-390 dans la Force aérienne brésilienne est une étape importante dans l'aviation militaire. Sa modernité apportera une nouvelle utilisation et une amélioration de la doctrine d'utilisation de ce vecteur multi-rôles, contribuant ainsi grandement à l'accomplissement de la mission consistant à contrôler et défendre les 22 millions de kilomètres carrés sous notre responsabilité ».

De son côté, le Président directeur général d'Embraer Defense & Security a ajouté que « la mise en service du KC-390 dans la Force aérienne brésilienne représente une étape importante pour le programme et augmentera certainement l'intérêt international croissant pour cet avion, consolidant ainsi la voie vers de nouvelles ventes ». « Nous sommes confiants que le KC-390, en plus de remplir avec succès les missions requises par notre force aérienne, aura un impact économique positif sur la création d'emplois et de nouveaux investissements au Brésil, ainsi que sur les exportations à forte valeur ajoutée », a-t-il aussi ajouté.

Pour rappel, en 2014, la Force aérienne brésilienne a officiellement passé une commande pour 28 KC-390 après avoir largement investi dans le programme et participé aux essais au sol et en vol des prototypes construits avec Embraer. Lors de la signature du contrat d'achat, outre la commande des appareils, la FAB a aussi signé un contrat supplémentaire avec Embraer Services & Support d'une durée de cinq ans. Ce dernier prévoit le « soutien logistique et technique, le contrôle de la maintenance, la réparation des pièces, du personnel d’appui pour la mise en service des aéronefs et la fourniture du matériel et de la documentation comprenant, entre autres, des analyses structurelles, des bulletins de maintenance ou la peinture des aéronefs », d'après le communiqué de presse.

© Sgt Batista / FAB - Une vue d'ensemble du KC-390 d'Embraer.

© Sgt Batista / FAB - Une vue d'ensemble du KC-390 d'Embraer.

Le KC-390 d'Embraer Defense & Security est un avion de transport multi-rôles développé par l'avionneur brésilien en coopération avec la Force aérienne brésilienne. L'appareil a effectué son tout premier vol en février 2015 et a entamé depuis cette date des essais au sol et en vol afin de qualifier toutes ses capacités. Au cours de ces années, le développement de cet avion a connu des retards, des coûts supplémentaires et des incidents graves, dont une sortie de piste et une perte de contrôle qui a fait passer l'avion de 20 000ft à 3 100ft avec un taux de descente de 4 500ft/min.

Cet appareil a été conçu pour effectuer des missions d'aide humanitaire, d'évacuation médicale et sanitaire, de recherche et de sauvetage, de la lutte contre les feux de forêts, du transport ou du largage de troupes et de matériels, ainsi que du ravitaillement en vol. Pour effectuer ces missions, le KC-390 est équipé de deux turboréacteurs V2500 du consortium International Aero Engines (Pratt & Whitney, Rolls-Royce, Japanese Aero Engines Corporation et MTU Aero Engines).

En cabine, il dispose d'une avionique moderne composée d'écrans numériques et tactiles, d'un affichage tête haute et d'un pilotage au mini-manche latéral. L'équipage utilise un fly-by-wire qui permet de conserver l'avion dans son domaine de vol, un radar tactique (tous temps, air-air, air-sol, de navigation…), un logiciel Continuous Computed Drop Point (CCDP) qui calcule automatiquement l'altitude, la vitesse et le vent pour définir le point de déclenchement (automatique ou manuel) optimal pour atteindre la zone de largage.

En quelques chiffres, le KC-390 mesure 35,20m de long, 35,05m de large et 11,84m de haut. La soute mesure 2,95m de haut à l'avant et 3,20m à l'arrière, est longue de 18,50m rampe arrière comprise et elle est large de 3,45m, soit un volume de 169m3. En terme de performances, le KC-390 est capable d'emporter dans sa soute jusqu'à 26T, d'avoir une vitesse de croisière de 470kts (870km/h) et un rayon d'action qui évolue entre 1 140nm (2 110km) et 4 600nm (8 520km) en fonction de son chargement et s'il utilise ou non des réservoirs internes supplémentaires.

L'avionneur met en avant 4 configurations différentes pour cet avion, avec un changement d'une configuration à une autre qui se ferait en 3 heures environ. Une première configuration de transport de fret lui permet d'emporter jusqu'à 7 palettes standards Master 463L (ou 1 hélicoptère S-70A Black Hawk), une seconde fret et troupes le montre avec 6 palettes et 36 militaires, une troisième avec uniquement 80 militaires ou 66 parachutistes équipés, et une quatrième et dernière en configuration aéro-médicale avec 74 civières et 8 médecins.

L'appareil à ailes hautes est capable d'opérer depuis des terrains sommaires semi-préparés ou des pistes en dur détériorées, dans des environnements secs, chauds, humides, froids ou poussiéreux. Il est aussi compatible avec des jumelles de vision nocturne et peut être équipé de la nacelle d'observation et de désignation laser LITENING II.