Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Le Qatar souhaite acquérir des hélicoptères AH-64E Guardian supplémentaires

Le Qatar souhaite acquérir des hélicoptères AH-64E Guardian supplémentaires

© U.S. Embassy in Qatar - Livraison du premier AH-64E Guardian à la Force aérienne de l'Emir du Qatar.

© U.S. Embassy in Qatar - Livraison du premier AH-64E Guardian à la Force aérienne de l'Emir du Qatar.

Si le Qatar s'est remarqué au cours de ces dernières années par l'acquisition en nombre d'avions de combat avec l'achat de 36 Rafale EQ/DQ, 36 F-15QA et 24 Eurofighter Typhoon, la Qatar Emiri Air Force (QEAF) va aussi moderniser et renforcer sa force de frappe sur voilure tournante avec une nouvelle acquisition d'hélicoptères d'attaque au sol AH-64E Guardian. En effet, dans une Foreign Military Sale (FMS) publiée le 9 mai 2019, la Defense Security Cooperation Agency (DSCA, Agence américaine d'exportation d'armement) a donné son accord pour la vente de 24 Guardian au Qatar.

Cette possible vente, qui doit encore obtenir l'aval du Congrès des Etats-Unis, est estimée à 3 milliards de dollars, soit environ 2,7 milliards d'euros. Outre les 24 machines, elle comprend 52 turbomoteurs T700-GE-701D de General Electric (2 par hélicoptère et 4 de remplacement), 26 AN/ASQ-170 Modernized Target Acquisition and Designation Sight (MTADS) qui sont situés à l'avant de l'appareil, 8 radars AN/APG-78 LONGBOW situés au-dessus du rotor principal, des systèmes de contre-mesures infrarouges et électroniques, des appareils de communication cryptée, des systèmes de navigation inertiel et GPS, des détecteurs de verrouillage par des systèmes lasers et radars, des jumelles de vision nocturne AN/AVS-6, etc…

En ce qui concerne l'armement, les hélicoptères AH-64E seront armés avec le canon monotube M230 Chain Gun de 30mm, les missiles air-sol AGM-114R Hellfire II (2 500 unités sont commandées dans ce contrat) et les lances-roquettes air-sol Hydra-70 de 70mm. Enfin, comme dans tous les autres contrats, il est également inclus toute la documentation technique, le soutien logistique, la fourniture des pièces de rechange, la formation des équipages et mécaniciens au sol, ainsi qu'une aide avec des « contractors » américains sur le sol, au Qatar.

La DSCA explique que ces AH-64E Guardian seront utilisés pour effectuer des missions d'appui aérien rapproché au profit des troupes au sol, des missions de reconnaissance armée et de la lutte anti-chars. « Les hélicoptères fourniront une capacité défensive et offensive à long terme à la péninsule du Qatar et renforceront la protection des principales infrastructures et plates-formes pétrolières et gazières », est-il aussi écrit.

Enfin, la DSCA rappelle également que « le Qatar est l'hôte de l'U.S. Central Command et qu'il constitue un emplacement opérationnel avancé dans la région. L'acquisition de ces hélicoptères permettra une intégration avec les forces américaines lors des exercices d'entraînement, ce qui améliorera la sécurité et l'interopérabilité dans la région ».

Ce n'est pas la première acquisition de AH-64E Guardian par la Qatar Emiri Air Force. En effet, en juillet 2012, la DSCA avait également émis un avis positif concernant la vente de 24 hélicoptères AH-64D Apache Longbow Block III. En raison des avancées technologiques et du saut capacitaire qui a été effectué entre le AH-64D Block III et les précédentes versions, Boeing a alors nommé la version Block III par AH-64E Guardian.

Cette vente, alors aussi estimée à 3 milliards de dollars, comprend sensiblement les mêmes équipements militaires ainsi que l'armement. On notera ici l'acquisition de 295 unités du missile air-air FIM-92H Stinger Block I. Ce contrat prévoit la formation de 70 pilotes et navigateurs et d'une centaine de mécaniciens. Les deux premières machines ont été officiellement livrées au Qatar le 14 mars 2019 lors d'une cérémonie à Mesa (Arizona), sur l'usine de production de Boeing. La totalité de la commande sera livrée en mai 2020.