Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Le 65th Aggressors Squadron va être réactivé sur F-35A Lightning II

Le 65th Aggressors Squadron va être réactivé sur F-35A Lightning II

© DR - Un F-35A « Aggressors » en compagnie d'un F-16C camouflé comme un Su-57 russe.

© DR - Un F-35A « Aggressors » en compagnie d'un F-16C camouflé comme un Su-57 russe.

En septembre 2014, à la suite de coupes budgétaires imposées par le Pentagone, l'US Air Force avait pris la décision de désactiver le 65th Aggressors Squadron (AGRS), stationné sur la base aérienne de Nellis (Nevada) et équipé à cette époque de F-15C Eagle. Mais cinq ans plus tard, cet escadron va être réactivé sur cette même base aérienne et avec un tout nouvel avion de combat, le F-35A Lightning II.

En effet, dans un communiqué de presse publié le 09 mai 2019, la base aérienne de Nellis a officiellement annoncé la réactivation du 65th AGRS et l'utilisation de onze F-35A comme avions de combat « Aggressors ». La base explique que cette réactivation s'inscrit dans le cadre des mesures demandées par le commandant de l'Air Combat Command, le général Mike Holmes, qui souhaite améliorer l'entraînement des pilotes de combat face aux avions dits de « 5ème génération », notamment dans le domaine des tactiques aériennes et de l'appui aérien rapproché.

La création de cet escadron va impliquer la délocalisation de neuf F-35A Lightning II de la base aérienne d'Eglin, en Floride, où ils sont actuellement stationnés, vers la base aérienne de Nellis, dans le Nevada, d'où ils opèreront. Ces neuf appareils sont des F-35A qui ont été livrés à l'US Air Force au cours des toutes premières livraisons et dont la version n'est pas capable d'assurer des missions opérationnelles. L'envoi des premiers F-35A « Aggressors » à Nellis ne devrait pas se faire avant le remplacement des F-35A sélectionnés pour quitter Eglin par des versions plus récentes. S'il n'y a pas de retards dans le calendrier prévu, les premiers F-35A « Aggressors » devraient se poser à Nellis en début d'année 2022.

Le général David L. Goldfein, chef d'état-major de l'US Air Force, a expliqué que « les escadrons 'Aggressors' perfectionnent les compétences des pilotes de l'US Air Force depuis le début des années 70». « Ils apportent une dose de réalisme dans les exercices aériens et la valeur qu'ils apportent dans les entraînements est cruciale. Ces F-35 'Aggressors' vont nous maintenir en avance face à nos adversaires des années à venir », a-t-il aussi ajouté.

Le site The War Zone explique que les capacités de guerre électronique du F-35A Lightning II lui permettront de reproduire des signatures radars différentes et variées en fonction du rôle qu'il doit assurer en tant que « Red Air » et des besoins des forces « Blue Air » qui se trouvent face à lui.

Il est notamment indiqué que l'ordinateur de bord « du F-35 devrait à lui seul pouvoir être employé pour reproduire les capteurs, la fusion des capteurs, la guerre électronique et les capacités de communication des menaces adverses. En d'autres termes, les logiciels pourraient être mis en oeuvre afin de limiter divers aspects des capacités du F-35 - et d'en améliorer d'autres synthétiquement via une liaison de données - afin de mieux refléter celles de l'aéronef sous lequel il se fait passer. En outre, il peut être équipé de réflecteurs radar pouvant être modifiés afin de mieux reproduire certaines signatures radar d'aéronefs ennemis ».

A ce stade, il n'est pas encore précisé si les F-35A 'Agressors' porteront les livrées des avions de combat des adversaires potentiels de l'US Air Force, dont la Chine et la Russie. Aujourd'hui, les F-16C/D et F-15C/D du 64th et du 18th AGRS portent des livrées qui copient les camouflages portés par, entre autres, les chasseurs russes et chinois, dont le Su-35 « Flanker-E », le Su-57 « Frazor », ou le J-31 « Gyrfalcon ». Lors de l'officialisation de cette réactivation, le commandant du 57th Wing a publié une vue d'artiste avec un F-35A qui porte un camouflage semblable au J-31 de la Force aérienne de l'armée populaire de libération (force aérienne chinoise). Mais la possibilité de voir un F-35A entièrement camouflé est faible car la composition de la peinture de l'appareil fait partie intégrante de ses capacités furtives.