Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'armée de l'Air confirme le décès des deux aviateurs dans l'accident de leur Mirage 2000D

L'armée de l'Air confirme le décès des deux aviateurs dans l'accident de leur Mirage 2000D

© armée de l'Air - Un Mirage 2000D de la base aérienne 133 de Nancy lors d'une mission d'entraînement, en France.

© armée de l'Air - Un Mirage 2000D de la base aérienne 133 de Nancy lors d'une mission d'entraînement, en France.

Les heures passants, l'espoir s'amenuisait de retrouver l'équipage, composé d'un pilote et d'un navigateur officier système d'armes, du Mirage 2000D qui s'est écrasé mercredi 09 janvier 2019 dans une forêt, non loin de Mignovillard, dans le massif du Jura. Malheureusement, la nouvelle de leur décès a été officiellement annoncée ce jeudi 10 janvier au soir par le Ministère des Armées.

Le communiqué de presse de la Ministre des Armées, Florence Parly, indique que « les opérations de recherche du Mirage 2000D […] ont malheureusement conduit à la confirmation du décès des deux membres d’équipage, le Capitaine Baptiste CHIRIÉ et la Lieutenant Audrey MICHELON ». La Ministre « exprime toutes ses condoléances à la famille, aux proches et aux frères d’armes des militaires décédés », ajoutant que « la France perd deux officiers de valeur, morts à son service ».

De son côté, le chef d'état-major de l'armée de l'Air (CEMAA), le général d'armée aérienne Philippe Lavigne, a exprimé « sa très forte émotion et ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches du Capitaine Baptiste CHIRIÉ et de la Lieutenant Audrey MICHELON, morts en service aérien commandé ». « Il adresse ses remerciements à l’ensemble des personnels engagés depuis hier dans les opérations de recherche de l’aéronef et de son équipage », précise également le communiqué de presse.

Breveté pilote de chasse, le Capitaine Baptiste CHIRIÉ détenait la qualification de pilote de combat opérationnel. Il totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol. De son côté, brevetée Navigateur Officier Systèmes d’Armes (NOSA), la Lieutenant Audrey MICHELON détenait la qualification de sous-chef navigatrice. Elle totalisait 97 missions de guerre et 1250 heures de vol.

La Ministre des Armées et le chef d'état-major de l'armée de l'Air se rendront demain vendredi 11 janvier sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey pour « être aux côtés des familles, des aviateurs de la base aérienne et pour leur manifester toute la solidarité de l’Armée de l’air », détaille le communiqué.

Le dernier accident d'un Mirage 2000 a eu lieu le 28 septembre 2017 lorsqu'un Mirage 2000N de l'EC 2/4 « La Fayette » s'est écrasé au décollage de la base aérienne de N'Djamena, au Tchad. L'équipage avait pu s'éjecter en toute sécurité. Du côté de la version 2000D, le dernier accident remonte au 09 juin 2014. L'appareil s'est écrasé au Mali alors qu'il rentrait d'une mission dans le cadre de l'opération Serval (aujourd'hui Barkhane) et l'équipage avait pu s'éjecter et être récupéré sain et sauf.

La BA 133 de Nancy-Ochey a été endeuillée il y a pratiquement trois ans, le 26 janvier 2015, lorsqu'un F-16D grec s'est écrasé au décollage sur le tarmac où se trouvaient les aviateurs de l'armée de l'Air et leurs appareils. Le drame avait coûté la vie à neuf aviateurs français et neuf autres avaient été gravement blessés.

En ces heures difficiles, nos pensées et nos prières vont au personnel de la BA 133 de Nancy, à leurs proches et leur famille, et aux aviateurs de l'armée de l'Air.