Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Les H225M Caracal qualifiés au ravitaillement en vol sur KC-130H de l'Ejército del Aire

Les H225M Caracal qualifiés au ravitaillement en vol sur KC-130H de l'Ejército del Aire

© armée de l'Air - Un H255M Caracal de l'EH 1/67 « Pyrénées » se ravitaille sur un MC-130J Super Hercules du 352d Special Operations Wing de l'US Air Force lors d'un entraînement en 2016.

© armée de l'Air - Un H255M Caracal de l'EH 1/67 « Pyrénées » se ravitaille sur un MC-130J Super Hercules du 352d Special Operations Wing de l'US Air Force lors d'un entraînement en 2016.

EXCLUSIF !

Aujourd'hui, l'armée de l'Air française avec l'Escadron d'Hélicoptères (EH) 1/67 « Pyrénées » et ses hélicoptères H225M Caracal dispose d'une capacité à pouvoir faire ravitailler en vol ses hélicoptères. Toutefois, cette capacité est biaisée par l'absence d'un aéronef à voilure fixe capable de ravitailler en vol les H225M. Si l'A400M Atlas était censé pouvoir assurer cette mission, il n'en est toujours pas capable aujourd'hui.

C'est donc pour cette raison que l'armée de l'Air a pris la décision de commander deux KC-130J Super Hercules, puisqu'ils disposent d'une capacité de ravitaillement en vol des hélicoptères et qu'ils doivent arriver en 2019, et qu'elle cherche aussi des partenaires qui pourraient lui fournir des moyens de ravitaillement en vol en attendant les siens. Après les nombreux exercices « Dark Dune » avec les MC-130J de l'US Air Force ou les entraînements avec les C-130J de l'Aeronautica Militare, la France vient de se trouver un nouvel allié, l'Espagne et son Ejército del Aire.

En effet, d'après nos informations, une campagne de ravitaillement en vol d'un H225M Caracal par un KC-130H Hercules espagnol s'est tenue du 1er au 04 octobre 2018 depuis la base aérienne 125 d'Istres-Le Tubé. D'après plusieurs sources concordantes, cette campagne a été effectuée à la demande de la Direction des Opérations de la Direction générale de l'armement (DO DGA), et conduite par l'Unité de management opérations d'armement hélicoptères et missiles (UM HMI) et la DGA Essais en vol (DGA EV).

Cette campagne rassemblait, autour d'une équipe franco-espagnole, une trentaine de personnes. Le KC-130H était mis en oeuvre par des aviateurs issus du Centro Logístico de Armamento y Experimentación (CLAEX), le centre d'essais en vol du Ministère espagnol de la Défense, et embarquait à bord un ingénieur français qui oeuvrait à la bonne coordination entre les participants pendant les vols. Du côté français, l'équipage du Caracal était composé d'aviateurs de la DGA EV et du Centre d'expertise aérienne militaire (CEAM).

C'est la toute première fois qu'un hélicoptère Caracal se ravitaillait sur un KC-130H Hercules espagnol. Pour réaliser cette série d'essais en vol, l'hélicoptère a été spécialement équipé d'une installation d'essais et de mesure, dont une perche de ravitaillement en vol prêtée par Airbus Helicopters. Au cours de ces vols, il a été possible « d’analyser le débit du carburant, de vérifier les efforts sur la perche de ravitaillement du KC-130H et d’évaluer les qualités de vol du Caracal dans tout le domaine d’utilisation opérationnelle ».

Les opérations de ravitaillement en vol ont été menées uniquement de jour. Toutefois, toujours d'après nos informations, il est prévu d'étendre cette capacité avec l'Ejército del Aire aux ravitaillement en vol de nuit.

Si l'armée de l'Air française a choisi l'Espagne, c'est pour des raisons multiples. D'abord la proximité géographique avec la France, puisque cela permet de faire venir d'Espagne un KC-130H ou de s'y rendre assez rapidement avec les H225M pour s'entraîner ou qualifier de jeune équipage au ravitaillement en vol.

Dans un second temps, il ne faut pas oublier que l'Espagne engage, en soutien de l'opération Barkhane dans toute la bande sahélo-saharienne, à tour de rôle, un Casa C-295 ou un KC-130H Hercules depuis Dakar, au Sénégal. Ces derniers assurent des missions de transport de troupes et de matériels, mais aussi, des missions de ravitaillement en vol pour l'Hercules, qui a déjà pu ravitailler en vol des Mirage 2000D/2000C et un Transall Gabriel. Dorénavant, les Caracal engagés au Sahel pourront aussi compter sur la présence espagnole pour se ravitailler en vol et ainsi éviter les contraintes des aires d'avitaillement au sol (convois terrestres sur des centaines de kilomètres, risque d'accrochage avec l'ennemi, fatigue des machines face aux éléments (sables, cailloux, poussières…), perte de temps, etc…).