Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)

PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)

© Vincent Vagner - Un F-5N Tiger II du Fighter Squadron Composite (VFC-13) « Fighting Saints » sous sa superbe robe tigrée.

© Vincent Vagner - Un F-5N Tiger II du Fighter Squadron Composite (VFC-13) « Fighting Saints » sous sa superbe robe tigrée.

REPORTAGE PHOTOS - Texte et photographies : © Vincent Vagner.

La Naval Air Station (NAS) de Fallon a souvent été appelée le « porte-avions dans le désert ». Cette base aérienne de l'US Navy, située en plein désert dans l'ouest du Nevada, accueille en effet régulièrement des escadres aériennes entières de l'aéronavale des Etats-Unis pour des sessions d'entrainement avancé. C'est ce qui fait de la NAS de Fallon le centre d'excellence pour l'entraînement, la formation avancée et le développement de nouvelles tactiques aériennes pour l'US Navy, et par extension pour l'US Air Force, l'US Marine Corps et l'US Army.

Plongez au coeur de cette mythique et glorieuse école de chasse, ou « Top Gun » pour les plus orthodoxes…
 

© Vincent Vagner - Un Super Hornet se pose sur la base de Fallon après une mission d'entraînement.

© Vincent Vagner - Un Super Hornet se pose sur la base de Fallon après une mission d'entraînement.

C'est sur cette base d'aéronautique navale, sous le commandement du Naval Aviation Warfighting Development Center (NAWDC, prononcé « nowdik »), que sont regroupées les écoles d'entraînement de diverses communautés aériennes toutes issues du concept « Top Gun », né en mars 1969 sur la NAS de Miramar, en Californie, devenue plus tard une Marine Corps Air Station.

Lors de sa création en pleine guerre du Viêt Nam, la formation « Tog Gun » est proposée aux meilleurs équipages de chaque escadron de chasse de l'US Navy, et ne durait alors que quatre semaines seulement. Au fil des années, en prenant en compte le changement des doctrines aériennes, des besoins opérationnels, des équipements et l'évolution des conflits, elle a été modernisée, renforcée et réorganisée.

Cette métamorphose atteint son apogée en 1996 lorsqu'elle est intégrée à l'académie « Strike University », qui se situait déjà à Fallon. Cette dernière institution a été créée en 1984 à la suite des erreurs commises lors du raid aérien du 04 décembre 1983 au-dessus du Mont-Liban, au Liban.

Au lendemain de plusieurs tirs sol-air contre un F-14 Tomcat en mission de reconnaissance au-dessus du Liban, l'US Navy qui croisait en Méditerranée orientale lance un raid aérien composé d'une vingtaine d'avions de combat. Lors de cette mission, un A-7 Corsair II et un A-6E Intruder sont abattus par des batteries sol-air syriennes. Si le pilote du Corsair est récupéré, l'équipage de l'Intruder n'a pas cette chance. Le pilote, le lieutenant Mark Lange, et le navigateur systèmes d'armes, le lieutenant Robert « Bobby » Goodman s'éjectent de leur appareil. Mais Mark Lange meurt peu de temps après son éjection en raison de ses blessures, tandis que Robert Goodman est capturé et fait prisonnier à Damas par le régime syrien. Il ne sera libéré que le 03 janvier 1984.

Aujourd'hui, au sein du NAWDC, on retrouve plusieurs types de cursus qui prodiguent des cours en fonction des spécialités des avions de combat. Le cursus « Top Gun » dure treize semaines et est découpé en plusieurs phases avec le combat air-air, air-sol, puis l'enseignement des tactiques d'attaque en coalition  (ou « strike package tactics »). On y trouve également le cursus « TOPDOME » pour les équipages d'avions d'alerte avancée E-2C Hawkeye.

Le « SEAWOLF », pour les équipages des hélicoptères SH-60 « Seahawk », avec un axe tout particulier sur les missions CSAR (Combat Search and Rescue, Recherche et sauvetage au combat). Enfin, le cursus « HAVOC », dédié exclusivement aux équipages d'EA-18G Growler, avec logiquement des cours sur la guerre électronique.

Tous les ans, ce sont donc plusieurs dizaines d'équipages (pilotes, opérateurs systèmes d'armes et opérateurs radar) qui arrivent avec leurs propres appareils et qui sont formés à un niveau tel qu'ils deviennent ensuite des instructeurs dans leur propre unité.

Sur la base, écrasée sous la chaleur du soleil du Nevada, on observe ainsi une grande diversité d'unités, de dérives et de décorations spéciales sur les appareils présents et qui rendent donc cette visite très attractive pour tous les passionnés et photographes.

PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)

Par ailleurs, outre l'entraînement régulier des unités, NAS Fallon reçoit également les flottilles embarquées d'un porte-avions avant chaque déploiement en mer (« cruise ») pour une remise à niveau de tout le personnel de bord, appelée « work-ups ».

Le Carrier Air Wing (CVW, mais aussi encore parfois appelé « CAG » en raison de leur ancien nom « Carrier Air Group ») arrive au Nevada pour plusieurs semaines d'entraînement et pour profiter d'un immense espace aérien réservé exclusivement à l'entraînement des avions de combat, tous types confondus. Ces vastes étendues désertiques permettent ainsi des vols supersoniques, des missions de bombardement, du vol à basse et très basse altitude, du « strikes », etc… Il y a aussi la possibilité de mettre en place, sans souci des lignes commerciales civiles, des COMAO (COMposite Air Operations), qui rassemblent plusieurs dizaines d'avions de combat (chasseurs, chasseurs-bombardiers, bombardiers, ravitailleurs, avions d'alerte avancée, hélicoptères, …). 

Lors de notre visite, c'est le Carrier Air Wing Five (CVW-5), habituellement stationné sur la base aéronavale d'Atsugi, au Japan, qui était de passage. Toutefois, sa mise en place était limitée à seulement deux escadrons de F/A-18E/F Super Hornet, la VFA-27 « Royal Maces » et VFA-102 « Diamondbacks » (VFA, aussi connu comme Strike Fighter Squadron).

En raison de son installation sur le continent asiatique, le CVW-5 adapte ses « work-ups » avant chaque embarquement sur le porte-avions USS Ronald Reagan (CVN-76), cette fois prévu en mai après quelques mois de maintenance à la base navale de Yokosuka, située à l'entrée de la baie de Tokyo, dans l'est du Japon.

Enfin, de nombreux escadrons étaient aussi présents dans le cadre du cursus « Top Gun » avec la VFA-154 « Black Knights », VMFA-323 « Death Rattlers », VFA-143 « Pukin Dogs », VFA-83 « Rampagers », VFA-25 « Fist of the Fleet », VFA-81 « Sunliners » et la VFA-87 « Golden Warriors ».

PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)

A Fallon, les appareils les plus remarqués sont les avions du NAWDC qui sont utilisés par les instructeurs, et ceux des escadrons présentants des livrées très colorées et dédiés au rôle d'adversaire. Il est important de noter que le mot « Aggressor » (agresseur) est utilisé au sein de l'US Air Force, mais jamais dans l'US Navy, qui préfère utiliser le terme d'« adversaire ».

Ces escadrons « adversaires » sont constitués par des F-5N Tiger II de la VFC-13 « Fighting Saints », ou des F/A-18C Hornet de la VFA-204 « River Rattlers » de la Naval Air Station Joint Reserve Base New Orleans, située à Belle Chasse, en Louisiane. En outre, on y trouve également le seul et unique escadron de l'US Navy qui opère sur F-16A/B Block 15, le NSAWC « Top Gun », aussi connu sous le nom de « Strike ».

Enfin, le NAWDC utilise aussi des F/A-18C/D Hornet et E/F Super Hornet, des EA-18G Growler, ainsi que des E-2C Hawkeye. Les stars locales sont les F-5N Tiger II décorés tels les célèbres mais non moins légendaires « MIG-28 » de l'incontournable film Top Gun, réalisé par Tony Scott en 1986 avec Tom Cruise et Kelly McGillis.

Ces « Mig hollywoodiens » sont reconnaissables avec leur peinture intégrale noire frappée de l'étoile rouge soviétique. Mais on y trouve aussi les Tiger II appelés familièrement « Banane pourrie » pour leur peinture mixte composée d'un jaune avec des tâches vertes et brunes.

PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)

Lors de notre présence, nous avons pu assister au décollage et au retour de plusieurs dizaines d'avions, au bord des deux pistes parallèles de la base. Le ballet incessant d'avions n'a eu de cesse qu'avec la météo, lorsque la pluie et le plafond de nuages, une rareté dans le Nevada, a conduit un vol de Super Hornet à retourner au parking alors que les avions étaient en bout de piste, prêts à décoller.

Cette visite a permis de se rendre compte du haut degré de professionnalisme que l'US Navy veut instiller dans ses équipages avant de les déployer sur des théâtres d'opérations ou dans des missions de diplomatie navale dans les nombreuses zones sous tensions et dont le partage, leurs frontières et parfois leurs ressources naturelles sont disputées entre plusieurs belligérants.

La sécurité est aussi une priorité permanente lors de ces entraînements alors que l'US Navy subit depuis ces derniers temps de nombreux accidents. En particulier, la perte récente d'un F/A-18F Super Hornet et de son équipage de la VFA-213 « Blacklions » à Key West qui était encore dans tous les esprits. 

Mais les opérations continuent à un rythme très soutenu pour les pilotes comme pour les équipes au sol (mécaniciens, armuriers, spécialistes avionique, cellule, etc…). La NAS de Fallon, une base navale située bien loin des mers et des océans, hérite d'une longue tradition de formation au combat dont les racines mythiques de « Top Gun » restent encore bien ancrées.

Remerciements : L'auteur remercie le bureau des relations publiques de la Naval Air Station de Fallon, et en particulier M. Zip Upham pour son accueil !

Retrouvez plus de photographies sur la galerie Flickr du photographe, en cliquant ici !

PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
PHOTOS - Entrez dans la légendaire Navy Fighter Weapons School (Top Gun)