Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'Italie et la Grèce vont se charger de la permanence opérationnelle du Monténégro

L'Italie et la Grèce vont se charger de la permanence opérationnelle du Monténégro

© HAF - Un F-16C de la Force aérienne grecque équipé de missiles air-air AIM-120 et AIM-9, et de missiles anti-radar AGM-88 HARM.

© HAF - Un F-16C de la Force aérienne grecque équipé de missiles air-air AIM-120 et AIM-9, et de missiles anti-radar AGM-88 HARM.

Actuellement, en Europe, l'OTAN se charge de la mission de permanence opérationnelle (ou QRA, Quick reaction alert) de l'Islande avec l'opération « Icelandic Air Policing », de l'Albanie, des pays Baltes (Lituanie, Estonie, Lettonie) avec « Baltic Air Policing » et qui est renforcée avec des aéronefs supplémentaires de « Enhanced Air policing », des nations du BENELUX (Belgique, Luxembourg et Pays-Bas), de la Roumanie et de la Slovénie (Italie uniquement).

Mais cet engagement s'apprête encore à se renforcer puisque dans un communiqué de presse publié le 30 ami 2018, l'OTAN vient d'annoncer que l'Italie et la Grèce allait se charger de la protection de l'espace aérien du Monténégro puisque le 05 juin 2017, le Monténégro est devenu le 29e membre de l’Organisation du traité de l’Atlantique-Nord (OTAN).

Un an plus tard, l'anniversaire de cette entrée sera marqué par le début des opérations aériennes puisque l'OTAN a indiqué que « le 5 juin 2018, deux pays membres de l’OTAN – l’Italie et la Grèce – commenceront à effectuer des patrouilles aériennes au-dessus du Monténégro ». « Étant donné qu’il ne possède pas d’avions de chasse, le Monténégro a demandé aux Alliés de l’aider à sécuriser son espace aérien », peut-on lire dans le communiqué.

Cette opération est conduite « en signe de la solidarité des alliées », alors que le Monténégro s'engage lui aussi militairement dans l'Alliance puisqu'il « met des troupes à la disposition de la mission de formation de l’OTAN en Afghanistan et en apporte un soutien financier aux forces de sécurité afghanes ». L'Alliance ajoute que « la mission de police du ciel de l’OTAN est une mission de routine qui s’inscrit dans la durée et qui vise à préserver l’intégrité de l’espace aérien de l'Alliance, tâche fondamentale pour la défense collective de l’OTAN. Elle ne répond pas à une menace spécifique, mais elle constitue un élément essentiel de l’approche que l’OTAN a mise en place pour assurer la sécurité de ses membres ».

Contrairement à certaines opérations, ici, l'Aeronautica Militare et la Force aérienne grecque opèreront directement depuis leur propre base aérienne. La base aérienne de Gioia del Colle est la plus proche pour pouvoir intervenir rapidement au-dessus de l'espace aérien monténégrin. Située dans le sud de l'Italie, elle est distante de 200km avec les côtes du Monténégro et de 270km avec la capitale du pays, Podgorica. La base accueille en permanence le 36° Stormo, équipé d'Eurofighter Typhoon.

Actuellement, la Force aérienne monténégrine ne dispose dans son inventaire que de quelques hélicoptères de reconnaissance et d'attaque Gazelle SA341 et SA342, construites sous licence par l'avionneur yougoslave Soko et désignées localement H-42 Hera et H-45 Gama. Pour rappel, le Monténégro est situé dans la région des Balkans. Il est entouré sur la côte ouest par la mer Adriatique, au nord-ouest avec la Bosnie-Herzégovine, au nord-est avec la Serbie, à l'est par le Kosovo et au sud-est par l'Albanie.