Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Irak : L'Espagne déploie 3 hélicoptères Chinook et 2 Cougar

Irak : L'Espagne déploie 3 hélicoptères Chinook et 2 Cougar

© USMC - Un hélicoptère Cougar des FAMET avec un MV-22 Osprey du VMM-263 lors d'un exercice en Espagne, en mars 2016.

© USMC - Un hélicoptère Cougar des FAMET avec un MV-22 Osprey du VMM-263 lors d'un exercice en Espagne, en mars 2016.

Actuellement, dans le cadre de l'opération internationale Inherent Resolve dirigée par les Etats-Unis, l'Espagne reste une nation plutôt discrète et avec un contingent mesuré puisqu'elle n'engage « que » 480 militaires de l'Ejército de Tierra qui assurent des missions de formation et d'entraînement aux militaires irakiens avec la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED), les opérations de déminage, les opérations spéciales et l'assistance médicale.

Mais la présence espagnole va être grandement renforcée ces prochains jours puisque l'Espagne a décidé de déployer en Irak un détachement aérien composé de trois hélicoptères de transport lourd CH-47D Chinook, désignés localement HT-17, et deux hélicoptères de manoeuvre Cougar, désignés HT-27, appartenant aux Forces aéromobiles de l'Armée de terre espagnole (FAMET, Fuerzas aeromobiles del Ejército de tierra).

En effet, dans un communiqué de presse publié le 03 mai 2018, l'Armada Española a expliqué que le LHD (Landing Helicopter Dock, navire d'assaut amphibie) Juan Carlos I et la frégate Blas de Lezo ont quitté leur port d'attache de Rota, dans le sud de l'Espagne, et celui de Ferrol, dans le nord-ouest, afin de rejoindre le Koweït. A son bord, outre les 282 membres d'équipage, le Juan Carlos I embarque une Unidad Aérea Embarcada (UNAEMB) qui est composée de quatre EAV-8B « Matador II » de la 9ª escuadrilla de la Flotilla de Aeronaves (FLOAN), et de deux hélicoptères SH-3D Sea King de la 5ª escuadrilla, spécialisés dans les missions de lutte anti-sous-marine et de sauvetage en mer. 

Si ce n'est pas la première fois que le Juan Carlos I prend la mer pour naviguer dans des missions où l'Espagne souhaite renforcer sa présence, c'est pourtant ici la toute première fois que le Juan Carlos I va rejoindre les mers du Proche et Moyen-Orient et de l'Asie, et cela constituera sa plus longue mission opérationnelle. Outre le Moyen-Orient, les deux bâtiments de combat rejoindront donc l'Asie avec une escale à Bombay, en Inde, ainsi qu'une seconde en Méditerranée orientale avec un arrêt à Alexandrie, en Egypte. Ils devraient passer par le détroit de Bab-el-Mandeb, à Djibouti, et le canal de Suez, en Egypte.

Concernant le détachement qui va être engagé en Irak, les Chinook et les Cougar vont donc être acheminés par voie maritime jusqu'au Koweït, où ils seront débarqués dans le port de Shuaiba, situé à une quarantaine de kilomètres au sud de la capitale du pays. Par la suite, ces appareils seront acheminés par convoi terrestre en Irak, jusqu'au Camp Taji, une base américaine située dans le centre du pays.

D'après le site Maritime Herald, il était un temps envisagé de transporter ces hélicoptères via la location d'un avion de transport lourd de la société ukrainienne Antonov. Mais pour des raisons qui ne sont pas expliquées, peut-être économiques, c'est la voie maritime et terrestre qui a été choisie par le Ministère espagnol de la Défense. Cela permet d'éviter de devoir payer des coûteuses heures de vol des Antonov, et d'utiliser et promouvoir les capacités de ses propres moyens nationaux.

Dans le détail, ce détachement des FAMET (appelée « Ispuhel VIII ») est constitué par trois HT-17 issus du Batallón de Helicópteros de Transporte V (BHELTRA V) de la base de Colmenar Viejo, à côté de Madrid, et par deux HT-27 du Batallón de Helicópteros de Maniobra IV (BHELMA IV) de la base de Dos Hermanas, à Séville. Dans sa totalité, le détachement est composé d'environ 75 militaires espagnols (pilotes, chefs de bord, mécaniciens, spécialistes, forces de protection, etc…).

D'après les médias nationaux espagnols, les hélicoptères vont réaliser uniquement des missions de transport de troupes et de matériels pour le compte de l'opération Inherent Resolve et pour les militaires espagnols déjà déployés sur place. Ces missions de transport devraient se dérouler entre les trois emplacements où sont installés les contingents espagnols, à savoir Bagdad, Besmayah et Taji.

Le détachement de Chinook et Cougar, dirigé par une femme (pour la première fois), devrait opérer et être intégré, toujours d'après les médias locaux, au sein de la 449th Combat Aviation Brigade américaine. Dans ce contexte là, avant leur déploiement, les pilotes ont réalisé un exercice afin de s'exercer aux procédures locales et en anglais, avec des missions sous jumelles de vision nocturne, au vol tactique et en patrouille, etc…