Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
A la suite de deux accidents, les Etats-Unis stoppent certaines opérations aériennes depuis Djibouti

A la suite de deux accidents, les Etats-Unis stoppent certaines opérations aériennes depuis Djibouti

© USMC - Un AV-8B Harrier du VMM-263 décolle de la base de Djibouti lors d'une mission d'entraînement au combat aérien avec des Mirage 2000 de l'EC 3/11 « Corse ».

© USMC - Un AV-8B Harrier du VMM-263 décolle de la base de Djibouti lors d'une mission d'entraînement au combat aérien avec des Mirage 2000 de l'EC 3/11 « Corse ».

Le 03 avril 2018, un AV-8B Harrier du Marine Medium Tiltrotor Squadron 162 (VMM-162) de l'US Marine Corps (USMC) s'est écrasé au décollage depuis l'aéroport international de Djibouti-Ambouli, où se trouve le Camp Lemonnier, base permanente des Etats-Unis en Afrique. Le pilote s'est éjecté en toute sécurité et a été soigné pour des blessures mineures.

Au cours de la même journée, un hélicoptère de transport lourd CH-53E Super Stallion a subi des dommages structurels mineurs lors d'un atterrissage sur la plage d'Arta Beach, dans le golfe de Tadjoura. Suite à cela, « les deux accidents font actuellement l'objet d'une enquête conjointe et nous fournirons plus d'informations lorsque cela sera possible », explique l'US Naval Forces Central Command dans un communiqué de presse publié le 04 avril 2018.

Par ailleurs, suite à ces deux accidents, le gouvernement de Djibouti a envoyé un avis diplomatique à l'ambassade des Etats-Unis à Djibouti qui demande un arrêt des opérations aériennes depuis l'aéroport du pays. Cette demande a été acceptée puisque dans ce même communiqué de presse de l'US Navy, il est affirmé que « les opérations aériennes américaines à Djibouti sont en pause et l'US Naval Forces Central Command a annulé le reste de l'exercice Alligator Dagger en réponse à deux incidents aériens distincts à Djibouti le 3 avril 2018 ».

Toutefois, l'arrêt des sorties aériennes ne concerne pas tous les aéronefs et toutes les unités puisque les avions de combat qui assurent des missions opérationnelles en Afrique et dans les pays aux alentours continuent d'opérer depuis Djibouti. En effet, il est dit dans le communiqué que « les opérations de routine pour d'autres unités affectées à l'US Naval Forces Central Command ne sont pas concernées par cette annulation, et le personnel de l'US Navy continue de mener des opérations de sécurité maritime dans toute la région ».

L'important et notable exercice Alligator Dagger, qui est souvent mené en étroite coopération avec les Forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) et avec notamment les Mirage 2000-5F de l'EC 3/11 « Corse », a pour objectif d'entraîner les participants, tous les ans et pendant deux semaines, à effectuer des missions diverses, allant du débarquement avec des engins amphibies à des missions d'appui aérien rapproché, en passant par des opérations maritimes et aériennes (défense et supériorité aérienne, protection d'aéronefs, etc…), de la prise de contrôle de positions ennemies, etc…