Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Russie perd un Yak-130 et un hélicoptère Ka-27 dans la même journée

La Russie perd un Yak-130 et un hélicoptère Ka-27 dans la même journée

© Guillaume Normand - Un Yak-130 (Blanc 134) de l'Armée de l'air russe lors d'une démonstration aérienne.

© Guillaume Normand - Un Yak-130 (Blanc 134) de l'Armée de l'air russe lors d'une démonstration aérienne.

L'aéronautique militaire internationale connaît au cours de ces dernières semaines une profonde série noire avec de nombreux accidents, dont certains mortels. Les Etats-Unis ont perdu un AV-8B Harrier, un CH-53E Super Stallion (4 morts), un F-16C des thunderbirds (1 mort) et un AH-64E Apache (2 morts), la Corée du Sud un F-15K Slam Eagle (2 morts), l'Italie un SH-212ASW (1 mort), la Grèce un Mirage 2000-5EGM (1 mort) et l'Algérie un Il-76 (257 morts).

Mais cette triste et difficilement croyable série ne s'arrête pas là puisque le 12 avril 2018, dans la seule et même journée, la Russie a perdu un avion d'entraînement avancé Yak-130 « Mitten » de l'Armée de l'Air russe et un hélicoptère de transport Ka-29 « Helix-B » de la Marine russe, qui a coûté la vie aux deux membres d'équipage.

Le Yak-130 s'est écrasé aux alentours de 09h40 (heure locale) non loin de la ville de Borissoglebsk, située dans l'oblast de Voronej, dans l'ouest de la Russie. Les deux aviateurs, un instructeur et l'élève-pilote, se sont éjectés de l'appareil. Ils avaient décollé de la base aérienne de Krasnodar, où se trouve l'École d'aviation militaire supérieure des pilotes. Cette dernière est implantée dans le sud-ouest de la Russie, à une centaine de kilomètres seulement des côtes de la mer Noire.

Dans un communiqué de presse publié à la suite de l'accident, le Ministère russe de la Défense a déclaré « qu'un avion Yak-130 s'est écrasé pendant un vol d'entraînement programmé. Les deux pilotes, l'instructeur en vol et le cadet, se sont éjectés en toute sécurité, ont atterri et ont contacté l'aérodrome ». Outre les débris de l'avion d'entraînement avancé, aucun dégât n'est à constater au sol car l'appareil s'est écrasé dans une forêt. Le dernier accident d'un Yak-130 remonte en septembre 2017, lorsque deux aviateurs, un instructeur et son élève, avaient été contraints de s'éjecter de leur appareil dans la région de Borissoglebsk, la même que ce nouvel accident. 

Outre le crash du Yak-130 « Mitten », la Marine russe a dû elle faire face à la perte d'un hélicoptère de transport Ka-27 « Helix ». L'appareil avait décollé de la base aérienne 72 (72 Aviatsionnaya Baza, 72 AvB), située dans l'ouest de l'enclave russe en Europe, entourée par la Lituanie au nord et la Pologne au sud. D'après le communiqué de presse publié par la flotte de la Baltique, l'hélicoptère s'est abîmé en mer Baltique aux alentours de 20h30 (heure locale) lors d'un vol de nuit, tuant les deux membres d'équipage.

Toutefois, les déclarations officielles et celles des divers médias russes ne permettent pas de donner la version précise de l'hélicoptère. En effet, Kaliningrad dispose de plusieurs versions de cet hélicoptère avec la variante Ka-27PS pour les missions Search and rescue (recherche et sauvetage), ainsi que des Ka-27Ye et Ka-27PL pour la lutte anti-sous-marine et la détection, pour la dernière machine, de la présence d'armes nucléaires à bord des bâtiments. Par ailleurs, il n'est pas clair si l'appareil effectuait une mission d'entraînement au vol de nuit ou s'il menait un vol d'essais, puisque les déclarations des uns et des autres se contredisent.

Après de nombreuses années laissées complètement à l'abandon, notamment après la chute de l'URSS en 1991 et la forte baisse des crédits alloués aux forces armées, Moscou a décidé de moderniser en profondeur les forces militaires russes présentes dans l'enclave de Kaliningrad, en raison notamment de la montée des tensions entre les pays occidentaux et la Russie depuis 2014 et l'annexion de la Crimée ukrainienne par la Russie.

Cette modernisation se fait avec la livraison d'appareils révisés et modernisés, dont des Su-27P/UP, Su-30SM « Flanker-C » et Su-24M « Fencer », des hélicoptères Mi-24V/VP « Hind », Mi-8MT/TP « Hip » et Ka-27PS/PL/Ye, des avions de transport An-26/KPA, etc… Airpower magazine n°10 (mars-avril 2018) a consacré pas moins de dix pages au sujet des forces russes stationnées à Kaliningrad avec son histoire, son activité, ses équipements, ses modernisations, son avenir, ainsi qu'un très rare ordre de bataille avec les unités, leurs codes, leurs immatriculations et leurs numéros de série !

Galerie Flickr du photographe !