Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Force aérienne royale du Bahreïn cherche à acquérir des hélicoptères AH-1Z Viper

La Force aérienne royale du Bahreïn cherche à acquérir des hélicoptères AH-1Z Viper

© USMC - Un hélicoptère AH-1Z Viper du Marine Light Attack Helicopter Squadron 469, lors d'un exercice dans le désert californien.

© USMC - Un hélicoptère AH-1Z Viper du Marine Light Attack Helicopter Squadron 469, lors d'un exercice dans le désert californien.

En janvier 2015, le Bahreïn a annoncé qu'il allait engager une profonde modernisation et un fort renforcement des capacités de sa force aérienne (Royal Bahraini Air Force, RBAF) afin de faire face aux menaces de la région et de rester à un certain niveau technologique. Actuellement équipé de 20 F-16C/D Block 40, en septembre 2017, la Defense Security Cooperation Agency (DSCA, Agence Américaine d'Exportation d'Armement) a donné son accord pour la vente de 19 F-16V Viper.

Mais outre les avions de combat, Bahreïn va aussi moderniser sa flotte d'hélicoptères d'attaque au sol. En effet, dans une Foreign Military Sale (FMS) publiée le 27 avril 2018, la DSCA a donné son accord pour la vente de douze hélicoptères AH-1Z Viper, la toute dernière version du célèbre hélicoptère AH-1 Cobra de l'entreprise Bell. Cette vente est aujourd'hui estimée à 911,4 millions de dollars, soit environ 755 millions d'euros.

Outre les hélicoptères, ce contrat prévoit aussi la vente de 26 turbomoteurs T-700 GE 401C, dont 24 seront installés et 2 en pièce de rechange, de 14 missiles air-sol AGM-114 Hellfire, de 56 APKWS-II (Advance Precision Kill Weapon System II) WGU-59B, des lance-roquettes guidées et non guidées air-sol, ainsi que 22 canons M197 de 20mm. Outre l'armement, ce contrat prévoit aussi la vente de 15 systèmes de navigation par GPS et à guidage inertiel, 14 systèmes de guidage AN/AAQ-30, 26 viseurs de casque Top Owl, 15 détecteurs de départ missile AN/AAR-47, etc…

Par ailleurs, le contrat comprend aussi la vente de l'équipement de soutien, des pièces de rechange, des outils de travail, de la documentation technique, des bans d'essais, de la formation du personnel navigant (pilote et chef de bord) et du personnel au sol (mécaniciens, spécialistes, armuriers, …). En outre, il est aussi précisé que des « contractors » américains de l'US Department of Defense seront déployés sur place pour assurer le soutien au personnel militaire Bahreïnien. Ce personnel américain devrait rester sur place pendant 60 mois, soit 5 ans.

La DSCA affirme que cette vente « contribuera à la politique étrangère et à la sécurité nationale des États-Unis en contribuant à améliorer la sécurité d'un allié non-OTAN qui est un important partenaire pour la sécurité dans la région ». « La vente proposée améliora la capacité de Bahreïn pour faire face aux menaces actuelles et futures. Bahreïn utilisera cette capacité pour dissuader les menaces régionales et renforcer sa défense intérieure. Cette vente améliorera l'interopérabilité avec les forces américaines. Bahreïn n'aura aucune difficulté à absorber ces hélicoptères dans ses forces armées », est-il aussi précisé.

Actuellement, la Force aérienne royale de Bahreïn dispose d'une flotte d'hélicoptères d'attaque au sol composée d'une vingtaine de AH-1E Cobra. Ces machines sont réparties entre le 8th et le 9th Helicopter Squadron, et sont stationnées sur la base aérienne de Riffa, située dans le centre du pays et dans le gouvernorat méridional, l'un des cinq gouvernorats de Bahreïn.

Le AH-1Z Viper est la troisième et actuellement la dernière évolution de l'hélicoptère Cobra. Il est aujourd'hui en service aux Etats-Unis au sein de l'US Marine Corps et au Pakistan, au sein du Pakistan Army Aviation Corps. D'après son constructeur, cet appareil est optimisé pour voler sous de fortes chaleurs, avec une vitesse plus élevée, une capacité d'emport de carburant agrandie, et un coût d'acquisition et d'entretien inférieur aux versions précédentes.

A l'intérieur, le Viper dispose d'une avionique entièrement modernisée avec des écrans numériques en couleur et tactiles, compatibles avec des jumelles de vision nocturne. Par ailleurs, la nouvelle résolution et la qualité des écrans permettent d'obtenir une meilleure image avec les systèmes d'observation et de désignation laser qui équipent l'hélicoptère.

Pour effectuer ses frappes aériennes, le AH-1Z peut emporter jusqu'à 16 missiles air-sol AGM-114 Hellfire, 28 roquettes air-sol du systèmes APKWS (Advance Precision Kill Weapon System) de première génération et 76 roquettes air-sol Hydra-70 Mk.66 de 70mm. Par ailleurs, il peut aussi utiliser son canon M-197 avec des obus de 20mm, emporter des fusées éclairantes LUU-2, ainsi que des réservoirs externes. Enfin, en matière d'auto-défense, il possède deux missiles air-air AIM-9 Sidewinder.