Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un CH-53E Super Stallion de l'US Marine Corps s'est écrasé en Californie

Un CH-53E Super Stallion de l'US Marine Corps s'est écrasé en Californie

© USMC - Un CH-53E Super Stallion du Marine Heavy Helicopter Squadron (HMH) 461 en vol au-dessus de la base aérienne de Buckley (Colorado), en décembre 2017.

© USMC - Un CH-53E Super Stallion du Marine Heavy Helicopter Squadron (HMH) 461 en vol au-dessus de la base aérienne de Buckley (Colorado), en décembre 2017.

Le lendemain du crash d'un AV-8B Harrier du Marine Medium Tiltrotor Squadron 162 (VMM-162) lors de son décollage depuis l'aéroport de Djibouti, en Afrique, l'US Marine Corps doit à nouveau faire face à l'accident d'un de ses appareils avec le crash d'un hélicoptère de transport lourd CH-53E Super Stallion du 3rd Marine Aircraft Wing (MAW) ce 03 avril 2018.

En effet, d'après le communiqué de presse publié par le 3rd MAW le 04 avril 2018, l'appareil s'est écrasé à proximité de la ville d'El Centro, située dans le sud de l'Etat de Californie et à une quinzaine de kilomètres seulement avec la frontière nord du Mexique. L'hélicoptère venait de décoller de la base aérienne (Marine Corps Air Station, MCAS) de Miramar, située à côté de San Diego, sur la côte ouest des Etats-Unis.

Le communiqué de presse précise que les quatre membres d'équipage qui se trouvaient à bord de ce Super Stallion sont morts dans l'accident, qui s'est déroulé aux alentours de 14h30 (heure locale) lors d'une mission d'entraînement de routine. L'US Marine Corps ajoute qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cet accident et que des informations supplémentaires ne seront données que lorsqu'elles seront disponibles ou que la famille donnera son accord pour la diffusion des noms des victimes.

Cet accident mortel intervient aussi au lendemain du « poser dur » d'un autre CH-53E Super Stallion sur la plage d'Arta Beach, située à Djibouti, dans le golfe de Tadjoura. D'après un porte-paroles de l'US Marine Corps et cité par CNN, l'appareil « a subi des dommages structurels mineurs », mais aucun militaire n'a été blessé lors de cet incident.

Le site The War Zone rappelle qu'en novembre 2017, le général Robert Neller, commandant de l'US Marine Corps, affirmait devant les sénateurs du congrès américain que la flotte des CH-53E Super Stallion était victime d'une très mauvaise disponibilité en raison des multiples opérations extérieures qui se sont déroulées au cours de ces dernières années et de la baisse des crédits qui n'a pas permis de maintenir un entretien nécessaire. De fait, en novembre 2017, il n'y avait que 143 Super Stallion disponibles pour un besoin de 200 appareils, et sur ces 143 machines en parc, seulement 37% étaient opérationnelles.