Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un SH-212ASW de la Marina Militare s'est abîmé en mer Méditerranée

Un SH-212ASW de la Marina Militare s'est abîmé en mer Méditerranée

© Marina Militare - Un hélicoptère SH-212ASW lors d'une mission d'entraînement à la lutte anti sous-marine

© Marina Militare - Un hélicoptère SH-212ASW lors d'une mission d'entraînement à la lutte anti sous-marine

La série noire continue dans l'aéronautique militaire internationale. Après le crash d'un AV-8B Harrier, d'un CH-53E Super Stallion, l'accident d'un second, le crash d'un F-16 des Thunderbirds et le crash d'un F-15K Slam Eagle en Corée du Sud, c'est l'Italie qui est endeuillée après qu'un SH-212ASW se soit abîmé en mer Méditerranée ce vendredi 06 avril 2018.

En effet, d'après le communiqué de presse publié par la Marina Militare, l'hélicoptère SH-212ASM s'est abîmé en mer Méditerranée alors qu'il venait d'apponter sur le pont du navire Borsini de la Marina Militaire et qu'il venait d'effectuer une mission d'entraînement nocturne avec l'utilisation des jumelles de vision nocturne. L'appareil était occupé par trois membres d'équipage et deux tireurs de précision de la Brigata Marina « San Marco », une unité amphibie.

Pour des raisons encore inconnues, l'appareil s'est retourné sur le côté avant de s'abîmer en mer et de causer la mort du caporal de 1ère classe Andrea Fazio appartenant au 2° Gruppo elicotteri, stationné sur la base aérienne de Catane, située sur la côte est de la Sicile. Si le chef de bord, son copilote et les deux tireurs de précision ont pu s'extraire de l'hélicoptère, les plongeurs italiens engagés pour récupérer le militaire coincé ont retrouvé son corps dans le cockpit de l'appareil, précise le communiqué officiel italien. Ramené à bord dans un état grave, le pilote est décédé peu de temps après à bord du bateau.

« Les deux pilotes et les deux fusiliers de la Brigata Marina sont en bonne santé mais en état de choc et sont suivis par les médecins de l'unité », apprend-on également. Une enquête a été ouverte afin de comprendre les causes de cet accident, alors que le patrouilleur de haute mer rentre actuellement à la base navale d'Augusta, située à une vingtaine de kilomètres au sud de Catane.

L'hélicoptère et l'équipage participaient à l'opération italienne « Mare Sicuro », et étaient intégrés au sein du dispositif de l'opération militaire européenne EUNAVFOR Med, plus communément appelée opération « Sophia ». Lancée en mars 2015, son objectif est d'assurer des activités de présence, de surveillance et la sécurité maritime en Méditerranée centrale et dans le détroit de Sicile suite à la crise migratoire. Les forces armées engagées dans cette opération luttent quotidiennement contre l'immigration clandestine et la traite des êtres humains.