Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Le Koweït souhaite acquérir quatre King Air 350ER pour des missions ISR

Le Koweït souhaite acquérir quatre King Air 350ER pour des missions ISR

© USAF - Un MC-12W Liberty (version du King Air 350 pour l'US Air Force) ici à l'atterrissage sur la base aérienne de Balad, en Irak, en juin 2009.

© USAF - Un MC-12W Liberty (version du King Air 350 pour l'US Air Force) ici à l'atterrissage sur la base aérienne de Balad, en Irak, en juin 2009.

Après avoir lancé un programme de modernisation et de renforcement de son aviation de chasse avec l'achat de 28 Eurofighter Typhoon en avril 2016 et la sélection de 40 F/A-18E/F Super Hornet, la Force aérienne du Koweït (al-Quwwat al-Jawwiya al-Kuwaitiya) s'apprête à développer et mettre en place une composante ISR (Intelligence, Surveillance et Reconnaissance).

En effet, dans une note Foreign Military Sale (FMS) publiée le 21 février 2018, la Defense Security Cooperation Agency (DSCA, Agence Américaine d'Exportation d'Armement) a donné son accord pour la vente de quatre avions bi-turbopropulseurs King Air 350ER de l'avionneur Beechcraft, filiale de Textron Aviation. Selon l'Agence américaine, la vente de ces appareils, associée aux différents équipements, aux lots de pièces de rechange, à la formation des militaires et au soutien industriel sur place, est estimée à 259 millions de dollars, soit environ 202 millions d'euros.

Dans son communiqué de presse, la DSCA détaille la vente en précisant que ce contrat inclut les turbopropulseurs PT6A-67A sur chaque appareils plus un en rechange, soit neuf moteurs au total. Le contrat comprend aussi la vente de quatre boules électro-optroniques AN/AAQ-35 WESCAM MX-15HDi de l'entreprise canadienne L3 Wescam, ainsi que quatre radars Selex Seaspray 7500E AESA (Active Electronically Scanned Array, radar à antenne active) de l'avionneur italien Leonardo.

Ce contrat comprend également la vente de plusieurs systèmes de détecteur départ missile AN/AAR-47, des systèmes de contre-mesures infrarouges et à paillettes AN/ALE-47, des systèmes de communication sécurisée, un équipement de cryptographique pour partager des messages cryptés, un système IFF (Identification Friend or Foe, Identification ami ou ennemi), l'ensemble des équipements de support technique au sol (outils, documentation, etc…), des bans d'essais, des pièces de rechange, des simulateurs pour la formation et l'entraînement, etc…

Un de ces quatre King Air 350ER, une fois réceptionné, sera par la suite modifié afin de pouvoir réaliser des missions de transport VIP (hautes autorités militaires, civiles et gouvernementales), des missions MEDEVAC (évacuation médicale), des missions C2 (Command and Control, avion de guet aérien avancé), ainsi que des missions de transport logistique. Le King Air 350ER, capable d'opérer depuis des terrains sommaires, pourra ainsi aller au plus proche du théâtre des opérations chercher un militaire blessé, ou déposer et récupérer des membres des forces spéciales.

La DSCA affirme que «le King Air 350ER en version ISR fait parti des efforts d'expansion et de modernisation rapide de l'Armée de l'air koweïtienne et il constitue une priorité pour le Koweït et les États-Unis. Le Koweït n'aura aucune difficulté à intégrer cet équipement dans ses forces armées». «Cette capacité améliorera la conscience de situation du Koweït, la posture des forces armées et les capacités des forces armées à pouvoir répondre aux menaces. L'amélioration des capacités Command, Control, Communications, Computers, & Intelligence (C4I) du Koweït entraînera un plus grand partage des charges. La vente proposée de ces appareils et de services associés établira la toute première flotte ISR aéroportée au Koweït», ajoute l'administration.

Si les travaux de construction et d'adaptation des appareils seront effectués au sein des usines de Sierra Nevada Corporation, à Hagerstown, dans l'Etat du Maryland, des contractors américains de l'entreprise seront également déployés sur place. Ces derniers assureront, au cours des premières années, «la maintenance quotidienne et le soutien logistique» auprès des militaires koweitiens. 

Sur son site officiel, Beechcraft explique que le King Air 350ER a une vitesse de croisière de 561km/h pour un rayon d'action de 4 986km depuis son aérodrome de départ, et il dispose d'un plafond opérationnel de 10 668m. L'appareil fait 14,22m de long pour 4,37m de haut et avec une envergure de 17,65m. A l'intérieur, la cabine fait 1,45m de haut, 1,37m de large et 5,94m de long. Ils sont propulsés par deux turbopropulseurs PT6A-60A de l'avionneur canadien Pratt & Whitney, avec une puissance de 1 050ch chacun.

Configuré pour une mission de transport de passagers, il peut emporter jusqu'à 11 personnes, en plus des deux pilotes. Avec une civière à bord, il peut encore embarquer huit personnes. Enfin, il peut également se passer de tous les sièges passagers pour emporter du matériel. Dans le cockpit, les deux pilotes disposent d'une avionique moderne avec trois grands écrans numériques HD, appelée Pro Line Fusion et développée par Rockwell Collins.