Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Irak : les AMX Ghibli de l'Aeronautica Militare ont effectué plus de 4 000 heures de vol

Irak : les AMX Ghibli de l'Aeronautica Militare ont effectué plus de 4 000 heures de vol

© Italian MoD - Vus depuis la nacelle RecceLite, deux AMX Ghibli et le personnel italien représentant le nombre 4 000 pour les 4 000 heures de vol dans cette opération.

© Italian MoD - Vus depuis la nacelle RecceLite, deux AMX Ghibli et le personnel italien représentant le nombre 4 000 pour les 4 000 heures de vol dans cette opération.

Actuellement, dans le cadre de l'opération internationale Inherent Resolve (Prima Parthica, nom donné par Rome), l'Italie engage en Irak environ 1 500 militaires issus des forces conventionnelles et des forces spéciales, dix-sept aéronefs (hélicoptères de manoeuvre et d'attaque, avions de combat, de ravitaillement en vol et drones) et près de 400 véhicules terrestres, tous répartis entre quatre Task Force différentes.

A Erbil et à Mossoul, les militaires italiens de la Task Force Land forment des forces de sécurité kurdes, des militaires irakiens des forces conventionnelles et spéciales, ainsi que des membres de la police irakienne à plusieurs types de missions (formation de base, formation au système anti-char Folgore, aux tirs de mortiers et d'artillerie, au tirs de précision, aux premiers secours et contre les IED).

Sont également stationnés à Erbil les quatre hélicoptères de manoeuvre NH90A et quatre autres AH129D d'attaque au sol appartenant à l’Aviazione dell’Esercito (AVES). Les NH90A assurent des missions de transport de troupes et de matériels au profit du contingent italien et pour le compte des pays membres de la coalition internationale. De leurs côtés, les hélicoptères d'attaque AH129D assurent eux des missions d'escorte des convois terrestres et des hélicoptères de manoeuvre, ainsi que la protection du barrage depuis les airs, en complément des unités engagées au sol.

Par ailleurs, en plus de leurs missions initiales, les hélicoptères NH90A et AH129D doivent aussi assurer une QRA (Quick reaction alert) pour mener à tout moment des missions CSAR (Combat Search and Rescue, Recherche et sauvetage au combat) afin d'aller récupérer l'équipage d'un avion de combat qui se serait éjecté dans le nord de l'Irak.

A Mossoul, directement sur le barrage, se trouve aussi la Task Force «Praesidium», composée d'environ 500 militaires. Cette dernière a pour mission de suivre et diriger les travaux qui se déroulent sur le barrage, et de protéger le personnel civil de l'entreprise italienne Trevi qui a remporté l'appel d'offres et qui assure l'ensemble des travaux.

Enfin, Rome met en oeuvre deux drones MQ-9 Reaper, un avion de ravitaillement en vol KC-767, ainsi que quatre AMX «Ghibli» du 51° Stormo, qui oeuvrent tous depuis la base aérienne d'Ahmed al-Jaber, au Koweït. Ce contingent (Task Force Air-Koweït, TFA-K) est soutenu au sol par environ 150 aviateurs (mécaniciens, officiers renseignement, armuriers, spécialistes, etc…) qui permettent la tenue de ces opérations.

Le Task Group (TG) Black Cats, avec ses AMX, assure uniquement des missions de reconnaissance au-dessus de l'Irak avec la nacelle de désignation laser et d'observation RecceLite, puisque l'Italie n'a pas souhaité s'engager dans des frappes aériennes. C'est donc dans ce cadre là que le Ministère italien de la Défense a annoncé, dans un communiqué de presse publié le 23 février 2018, que ce Task Group venait de franchir le cap des 4 000 heures de vol en opération.

En effet, «le 23 février, les AM-X italiens opérant avec la Task Force Air-Koweït ont franchi le cap des 4 000 heures de vol sur le théâtre d'opérations et ont célébré cela par une cérémonie sobre en présence du Commandant du Commandement national des contingents italiens (NCC Air), le personnel de la TFA-K et un représentant du personnel étranger de la Coalition internationale», explique le communiqué ministériel.

Au cours de la cérémonie, «les patrons du Commandement national des contingents italiens Air et de la Task Force Air-Koweït ont remercié le personnel du Task Group Black Cats en les félicitant pour cet aboutissement, et ont souligné l'importance du travail d'équipe effectué par l'ensemble du contingent italien».

Il est également précisé que «grâce au système sophistiqué de reconnaissance aéronautique RecceLite, ils [les pilotes, NDLR] ont permis d'acquérir une quantité importante d'images à très haute résolution des points d'intérêts de la Coalition». «Les tactiques, les techniques et les procédures utilisées en vol par les pilotes du Black Cats ont été perfectionnées au fil des ans, leur permettant ainsi de photographier de plus en plus de points d'intérêts. Cela fait de l'AMX l'avion tactique de reconnaissance aérienne le plus efficace en terme de temps passé dans la zone des opérations et de points d'intérêts photographiés», affirme-t-on à Rome.