Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Les F/A-18E/F Super Hornet australiens ont effectué leur dernière mission au-dessus de l'Irak

Les F/A-18E/F Super Hornet australiens ont effectué leur dernière mission au-dessus de l'Irak

© RAAF - Deux F/A-18F Super Hornet et un KC-30A MRTT transitent au-dessus de l'Irak lors d'une mission dans le cadre de l'opération Okra.

© RAAF - Deux F/A-18F Super Hornet et un KC-30A MRTT transitent au-dessus de l'Irak lors d'une mission dans le cadre de l'opération Okra.

Après l'annonce de la libération d'une majeure partie du territoire irakien, dans un communiqué de presse publié le 22 décembre 2017, la sénatrice et Ministre australienne de la Défense Marise Payne a déclaré que l'Australie venait de réévaluer, en coopération avec le gouvernement irakien, sa contribution aux efforts de guerre de la coalition internationale.

C'est donc dans ce contexte là que deux F/A-18E/F Super Hornet de la Royal Australian Air Force (RAAF, Force aérienne royale australienne) ont effectué leur dernière mission opérationnelle le 14 janvier 2018 au-dessus du territoire irakien.

A la suite de cette mission, l'Air Chief Marshal Mark Binskin a affirmé que «pendant plus de trois ans, des centaines de membres des forces australiennes ont été déployés au Moyen-Orient dans le cadre de l'Australian Air Task Group. À chaque déploiement, ils ont démontré les plus hauts niveaux de compétence, de courage et de professionnalisme».

«Notre personnel navigant et les équipes de soutien au sol ont toujours travaillé dans des conditions extrêmement difficiles. L'Air Strike Group et leurs familles peuvent être fiers de leur travail et de leur contribution importante pour aider les forces de sécurité irakiennes à libérer leur pays de Daesh», a-t-il déclaré.

«Le succès sur le champ de bataille contre Daech signifie que notre propre opération Okra a maintenant atteint un point de transition naturel et que notre aviation de combat commencera à rentrer chez elle au début de la nouvelle année», a expliqué la ministre Marise Payne en décembre 2017.

«Depuis octobre 2014, nos pilotes de Hornet et notre personnel de soutien au sol ont apporté une contribution significative au soutien des forces de sécurité irakiennes et je félicite tous les membres du personnel des forces australiennes qui y ont contribué pendant cette période avec dévouement et professionnalisme», a-t-elle ajouté.

«Le groupe de travail aérien australien a apporté une contribution précieuse aux opérations de la coalition contre Daech, qui est très appréciée par les Etats-Unis, l'Irak et les partenaires de la coalition», est-il affirmé dans le communiqué. Selon les chiffres officiels, les Hornet et Super Hornet ont effectué plus de 21 000 heures de vol et pas moins de 2 700 sorties aériennes dans le ciel irakien et syrien.

Depuis 2014, l'Australie engageait à tour de rôle des F/A-18A/B Hornet et F/A-18E/F Super Hornet, et en permanence un avion d'alerte avancée E-7A Wedgetail et un avion de ravitaillement en vol KC-30A MRTT qui sont tous regroupés au sein d'un Air Task Group (ATG) constitué d'environ 300 aviateurs.

En outre, elle engage aussi environ 80 commandos de ses forces spéciales avec le Special Operations Task Group (SOTG) et pas moins de 300 militaires dans le Task Group Taji afin de former et d'entraîner les forces de sécurité irakiennes.

Si les vecteurs aériens offensifs quittent le théâtre des opérations, l'Australie assure que son ravitailleur KC-30A et appareil E-7A Wedgetail resteront dans la région afin de poursuivre leurs opérations : ravitaillement en vol au profit des autres avions de la coalition pour le premier et collecte de renseignements d'origine électro-magnétique et missions d'observation et de BDA (Battle damage assessment) pour le second. Les forces spéciales et les forces conventionnelles continueront elles-aussi d'opérer sur place.