Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Red Flag : Un EA-18G Growler de la Royal Australian Air Force prend feu au décollage

Red Flag : Un EA-18G Growler de la Royal Australian Air Force prend feu au décollage

via Combat Aircraft - Un EA-18G Growler de la RAAF a été victime d'un incendie lors de son décollage depuis la base aérienne de Nellis (Nevada, USA).

via Combat Aircraft - Un EA-18G Growler de la RAAF a été victime d'un incendie lors de son décollage depuis la base aérienne de Nellis (Nevada, USA).

Du 26 janvier au 16 février 2018, la base aérienne de Nellis, dans le Nevada, accueille la première édition 2018 du célèbre exercice Red Flag, appelée Red Flag 18-1. Outre les traditions aéronefs de l'US Air Force, US Navy, US Marine Corps et US Army, cette édition est marquée par la présence de quatre EA-18G Growler de la Royal Australian Air Force (RAAF, Force aérienne royale australienne).

Pour leur toute première participation à un exercice à l'extérieur des frontières australiennes, le détachement aérien des Growler a connu un incident important. En effet, le 27 janvier 2017, un EA-18G Growler a pris feu au cours de son décollage depuis la base aérienne de Nellis. L'appareil, avec pilote et navigateur à bord, s'apprêtait à effectuer un vol de familiarisation (FAM), qui consiste à prendre ses marques dans un nouvel environnement (repères visuels, spécificités du contrôle aérien local, procédures au sol et en vol, etc…).

Selon le communiqué de presse publié par la base aérienne, l'incident a eu lieu à 10h45 (heure locale) au cours du décollage. L'équipage australien, qui a interrompu son décollage, a pu s'extraire de l'avion sans s'éjecter et sans se blesser après que l'appareil se soit immobilisé sur le bord de la piste.

Les services de secours de la base, pompiers et infirmiers, se sont rendus sur la scène de l'accident afin de porter secours à l'équipage et éteindre l'incendie. Ce dernier, d'après les photographies diffusées sur les réseaux sociaux, semble s'être propagé de l'arrière droit de l'avion jusqu'à l'avant. L'avion semble souffrir de dégâts importants, avec toute la partie inférieure de l'avion touchée par les flammes.

Dans un communiqué de presse, la Royal Australian Air Force remercie les pompiers de la base aérienne ainsi que le personnel médical de l'US Air Force qui sont intervenus sur le lieu de l'accident. Il est aussi indiqué qu'une enquête a été ouverte et «qu'une décision concernant la poursuite de la participation de nos Growler à Red Flag sera prise une fois que la cause de l'accident aura été comprise».

A Red Flag 18-1, la RAAF déploie un contingent d'environ 340 aviateurs (équipage navigant, mécaniciens, armuriers, spécialistes, etc…) qui met en oeuvre quatre EA-18G Growler, un avion de patrouille maritime AP-3C Orion et un avion d'alerte avancée E-7A Wedgetail. Ces derniers devront effectuer leurs opérations aériennes dans un environnement où les capacités des systèmes GPS seront dégradées.

Pour rappel, depuis juillet 2017, la RAAF dispose d'une flotte composée de douze EA-18G Growler spécialisés dans la guerre électronique avec un brouillage dans sa zone d'opérations et la collecte de données émises depuis le sol, la mer ou les airs. Ils ont aussi pour mission la destruction des radars terrestres avec les missiles air-sol AGM-88 HARM. Ces appareils, appartenant au No. 6 Squadron, sont stationnés sur la base aérienne d'Amberley, et doivent acquérir leur Initial Operational Capability (IOC, Capacité opérationnelle initiale) courant 2018.