Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un second aviateur français a été breveté sur Pilatus PC-21

Un second aviateur français a été breveté sur Pilatus PC-21

© Julien Fetcher / Armée de l'Air - Le capitaine Arnaud est le second aviateur français à être breveté pilote de chasse sur PC-21, en Suisse.

© Julien Fetcher / Armée de l'Air - Le capitaine Arnaud est le second aviateur français à être breveté pilote de chasse sur PC-21, en Suisse.

L'Armée de l'air française a indiqué le 18 décembre 2017 qu'un second aviateur français venait d'être breveté, ce 15 décembre, sur le Pilatus PC-21, futur avion d'entraînement et de formation avancée qui sera mis en oeuvre par la France pour la formation de ses élèves pilotes de chasse.

La cérémonie s'est déroulée «sur les bords du lac des Quatre Cantons à Vitzanu», située dans le centre de la Suisse, et sous l'autorité du commandant de l’école de pilotage des forces aériennes suisses, Markus Thöni, avec à ses côtés des autorités civiles et militaires suisses et françaises. Au cours de cette cérémonie, la Suisse a officiellement breveté neuf pilotes, dont une femme (la toute première), cinq vont suivre le cursus sur hélicoptère Super Puma, trois autres rejoindront la chasse pour être formés sur F/A-18C/D Hornet tandis que l'aviateur français continuera son parcours en France.

En effet, concernant le capitaine Arnaud, second pilote de chasse français à être formé sur PC-21 (le premier l'a été en 2013), il va regagner la France en début d'année 2018 et rejoindre la base aérienne 115 d'Orange-Caritat et l'Escadron de Chasse 2/5 «Ile de France» où il sera formé au pilotage sur avion d'armes avec les Mirage 2000C/B. Ensuite, il rejoindra la base aérienne 116 de Luxeuil où il débutera sa carrière de PIM (Pilote en Instruction Militaire) dans le nid du Groupe de Chasse 1/2 «Cigognes».

L'Armée de l'air explique que son brevet lui a été remis par le «colonel Alexis Merdaci, attaché de défense auprès de l’ambassade de France en Suisse, sous les yeux de ses proches et instructeurs militaires venus pour l’occasion». A cette occasion, Arnaud a déclaré que «cette cérémonie est un aboutissement. Ancien élève de l’école des pupilles de l’air, j’attends ce moment depuis maintenant presque dix. Recevoir symboliquement le brevet de pilote de chasse suisse est un moment fort pour moi.»

Cet aviateur français a été sélectionné en 2015 alors qu'il venait de rejoindre la base aérienne 709 de Cognac pour débuter son parcours de sélection dans le cursus Chasse. «Durant deux ans, il a été formé à l’école de pilotage des forces aériennes suisses sur la base aérienne d’Emmen, dans la région de Lucerne. Une formation en deux temps : une première phase, d’une durée de dix mois, sur l’avion d’entraînement Pilatus PC-7 ; une seconde à bord du Pilatus PC-21», détaille l'Armée de l'air.

Aujourd'hui, après ces deux années passées aux commandes d'aéronefs suisses, le capitaine Arnaud totalise 220 heures de vol sur PC-7 et 280 sur PC-21. «Le PC-21 fait partie des avions à hélices les plus rapides, il possède de très bons systèmes de simulation, que ce soit radar ou au niveau de l’armement, et permet d’appréhender beaucoup plus de notions que mes camarades en France, évoluant sur Epsilon TB 30 et Alphajet, n’en verront», souligne le jeune aviateur.