Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !

Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !

Un CH-47D Chinook du Batallón de Helicópteros de Trasporte V, basé à Colmenar-Viejo, près de Madrid (Espagne).

Un CH-47D Chinook du Batallón de Helicópteros de Trasporte V, basé à Colmenar-Viejo, près de Madrid (Espagne).

Baccarat 2017, premier exercice majeur pour la 4ème BAC

BACCARAT 2017 est un exercice en terrain libre qui s'est déroulé sur dix journées, du 11 au 22 septembre 2017, entre les camps d'entraînement de Mailly, Suippes, Sissonne et Mourmelon, représentants une surface de 4 000km² dans le nord-est de la France.

Cela constitue la synthèse d'une année de préparation opérationnelle à l'aérocombat par l'ensemble des acteurs engagés dans cet exercice qui avait trois objectifs principaux : La démonstration opérationnelle de la 4ème Brigade d'aérocombat (4ème BAC), la pratique de l'aérocombat interarmes à grande échelle ainsi que la perfection des savoir-faire tactiques et techniques spécifiques à ce type de mission.

Le taxi de notre photographe, quelques instants avant l'embarquement.

Le taxi de notre photographe, quelques instants avant l'embarquement.

  • L'aérocombat, qu'est-ce que c'est ?

L'aérocombat est le combat aéroterrestre. L'Aviation Légère de l'Armée de Terre nous explique que ce type d'opération combine des modes d'action communs à toutes les troupes engagées au contact. L'hélicoptère, de par son vol à proximité du sol et des obstacles, dispose des atouts précieux que sont sa vitesse et sa furtivité. Avec son armement puissant, ses capacités d'observation ou d'embarquement de troupes lui permettent d'emporter la décision.

C'est pour utiliser au mieux ce facteur de supériorité opérationnelle que sont constitués des GTIA-Aéro (Groupement Tactiques InterArmes) qui disposent de la masse de manœuvre en hélicoptères et d'un renforcement de troupes au sol entraînées à l'aérocombat. C'est ce qu'a démontré «Baccarat 2017».

Parfois, la manoeuvre est menée par un GTIA-Infanterie parce que la mission ou le terrain le demande. Un renforcement en hélicoptères concourt alors à la réalisation de l'effet majeur attendu par les troupes au sol.

Au sol, oeuvraient aussi des VBCI, pour Véhicule blindé de combat d'infanterie.

Au sol, oeuvraient aussi des VBCI, pour Véhicule blindé de combat d'infanterie.

  • La 4ème Brigade d'aérocombat

La 4ème Brigade d'aérocombat (4ème BAC) est créée le 05 juillet 2016 dans le cadre du plan de réorganisation de l'Armée de Terre. Grande unité d'hélicoptères à vocation interarmes, la 4ème BAC commande les trois RHC (Régiment de l'Hélicoptères de Combat) de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT), avec le 1er RHC de Phalsbourg, le 3ème RHC d'Etain et le 5ème RHC de Pau. Elle compte aussi dans ses rangs la 4ème CCT (Compagnie de Commandement et Transmissions) de Clermont-Ferrand.

Cette jeune brigade organise et contrôle les activités opérationnelles et suit le maintien en condition opérationnelle des matériels. Le GAAC (Groupe d'Adaptation à l'AéroCombat) optimise la préparation opérationnelle commune entre les différents RHC, équipés d'hélicoptères variés (Gazelle, Puma, Tigre, …).

L'objectif de la 4ème BAC est de disposer de capacités interarmes parfaitement identifiées et acculturées afin de démultiplier les performances de l'aérocombat lors des engagements dans les théâtres d'opérations, comme dans la bande sahélo-saharienne dans le cadre de l'opération Barkhane.

Puma plein badin, train rentré et à basse altitude !

Puma plein badin, train rentré et à basse altitude !

  • L'exercice BACCARAT 2017

L'Etat-Major de la 4ème BAC vient d'achever la montée en puissance de la brigade et d'obtenir sa certification opérationnelle.

L'exercice «Baccarat» permet ainsi de poursuivre cette dynamique et de consolider les acquis en s'entrainant prioritairement avec les états-majors tactiques des trois RHC et celui du 16ème Bataillon de Chasseurs, au cours d'une manœuvre rassemblant près de 1 500 soldats, trente-deux hélicoptères français de l'ALAT et espagnols des Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra (FAMET), ainsi qu'une quarantaine de blindés, principalement des VBCI.

L'exercice consistait notamment à offrir à de nombreuses unités interarmes l'occasion de mettre en œuvre l'aérocombat dans le cadre d'un scénario dense et réaliste. Ce dernier devait pouvoir combiner les manœuvres aéromobiles et terrestres en profitant de l'allonge et des changements de rythme qu'offre l'hélicoptère, pour un combat porté à 200km ou en appui d'actions dès les 200 premiers mètres.

Pour «Baccarat 2017», certaines phases se sont conclues avec des tirs effectués par des hélicoptères d'attaque, des blindés, de l'artillerie et de l'infanterie. Quatre GTIA-Infanterie étaient formés et disposaient de renforts commandos, d'artillerie, du génie, de troupes spécialisés dans la guerre NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique), d'équipes cynophiles, du renseignement et de la logistique.

Les trois RHC que comporte l'ALAT constituaient l'ossature du GTIA-Aéro, tandis que la 4ème BAC contrôlait l'aptitude à la manœuvre aérocombat du 16ème Bataillon de Chasseurs qui, rattaché à la BAC, prend l'alerte pour un an en tant que quatrième GTIA.

«Baccarat 2017» visait aussi à parfaire des savoir-faire tactiques et techniques nombreux et très différenciés au cours de manoeuvres destinées à détruire un bataillon ennemi et à conquérir une zone avant d'assurer l'évacuation de ressortissants. Ces opérations permettaient l'entraînement à des missions d'aérocordage pour les commandos, d'avitaillement «hot refuelling» (moteurs tournants) au sol à partir d'un plot avancé pour les pilotes, etc…

Notre photographe de l'association ALFaviation a pu embarquer et survoler le terrain d'exercice en SA-330B Puma et découvrir le vol dans la soute encombrée de troupes et matériels français d'un CH-47D Chinook des FAMET, appartenant au Batallón de Helicópteros de Trasporte V, stationné sur la base de Colmenar-Viejo, près de Madrid dans le centre de l'Espagne.

Le détachement espagnol comptait deux imposants Chinook et deux Cougar, plus familiers pour les français.

Le détachement espagnol comptait deux imposants Chinook et deux Cougar, plus familiers pour les français.

Au total, l'exercice a vu la participation d'environ 1 500 militaires français et espagnols, 5 Tigre HAP/HAD du 1er et 5ème RHC, 2 Caïman NH-90TTH du 1er RHC, 14 Gazelle SA-342M du 1er et 3ème RHC, 7 Puma SA-330Ba du 3ème et 5ème RHC, 2 CH-47D Chinook et 2 Cougar AS-532UL espagnols, 6 Mistral SATCP du 54ème Régiment d'Artillerie (RA), 32 VBCI du 16ème BC, deux 2 mortiers de 120mm du 1er RA, deux 2 drones SDTI du 61ème RA), ainsi que des VBL, VAB, etc…

Cet exercice majeur constituait un test réel pour l'état-major et les différents acteurs qui
manoeuvraient ensemble jusqu'au stade de la coordination des tirs. C'était le premier de cette
envergure pour la toute jeune 4ème BAC après sa certification, et avant sa participation future aux opérations extérieures de la France.

C'était aussi l'occasion pour le général Bertrand Valette d'Osia, commandant de la 4ème BAC, de contrôler que le combat de haute intensité était totalement maîtrisé avant de poursuivre la préparation des engagements auxquels la brigade va devoir faire face dans le futur.

Un Tigre HAD du 1er RHC lors d'un tir canon avec des obus de 30mm, sur le champ de tirs de Suippes.

Un Tigre HAD du 1er RHC lors d'un tir canon avec des obus de 30mm, sur le champ de tirs de Suippes.

  • Remerciements

Pour notre participation à cet exercice, nous remercions le général VALLETTE D'OSIA et le commandant MOUASSO MILLA de la 4ème BAC, ainsi que la lieutenant Alice Henry du 3ème RHC.

Toutes les photographies : © Hervé GODARD / ALF Aviation. Texte : Fabrice ALLOATTI.

Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !
Exercice BACCARAT 2017 : La 4ème Brigade d'aérocombat sort les griffes !