Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Trois Rafale DM égyptiens se posent sur la base aéronavale de Landivisiau

Trois Rafale DM égyptiens se posent sur la base aéronavale de Landivisiau

© Fabrice GENY - Atterrissage du Rafale DM06 sur la BAN de Landivisiau, l'un des trois Rafale égyptiens actuellement déployés en France.

© Fabrice GENY - Atterrissage du Rafale DM06 sur la BAN de Landivisiau, l'un des trois Rafale égyptiens actuellement déployés en France.

Depuis le lundi 23 octobre 2017, trois Rafale DM de la Force Aérienne Egyptienne (Al-Qūwāt al-Gawwīyä al-Miṣrīy) se sont posés sur la base aéronavale de Landivisiau, dans le Finistère, en Bretagne. Les appareils sont arrivés en compagnie de deux C-130H-30 qui assuraient le soutien logistique de la manoeuvre.

Ce détachement égyptien arrivait de la base aérienne 126 de Solenzara, en Corse, où ils se sont entraînés, selon nos informations, à des exercices de tir canon avec les Rafale Air de l'Armée de l'Air française.

C'est à la suite de cette campagne tir canon que les Rafale égyptiens ont atterri sur la base bretonne non sans quelques difficultés, en raison des conditions climatiques locales difficiles et inhabituelles pour ces pilotes, plus habitués à voler VFR (Visual Flight Rules, vol à vue) que IFR (Instrument Flight Rules, vol aux instruments). 

Selon nos informations, ces trois Rafale biplaces et le détachement égyptien, composé notamment de plusieurs pilotes de chasse dont certains ont fait le voyage à bord des C-130H, ont pour objectif, entre autres, de mener des missions d'entraînement sur les simulateurs Rafale qui se trouvent sur la base de la Marine Nationale.

Par ailleurs, le blog Lignes de Défense assure que les égyptiens «sont actuellement à Landivisiau pour une formation avec les pilotes de l'aéronavale française». «'Dans le cadre de la formation des pilotes égyptiens, une petite partie du cursus a lieu sur la BAN de Landivisiau', explique-t-on au Sirpa Marine. 'Elle concerne les procédures de ravitaillement en vol'», ajoute le blog.

Certains pilotes de chasse de Rafale de la Force Aérienne Egyptienne avaient déjà été formés au ravitaillement en vol dit «buddy-buddy» lors de l'exercice RAMSES 2016, qui a eu lieu du 08 au 10 mars 2016 au large de l'Egypte.

Les pilotes des Flottilles de la Chasse Embarquée avaient alors formé et qualifié des pilotes égyptiens au ravitaillement en vol «buddy-buddy» (ou «buddy-refueling») grâce aux nacelles de ravitaillement en vol développées par l'entreprise américaine Douglas.

Contrairement au ravitaillement en vol «basique», avec par exemple un KC-135 «Stratotanker» ou un A330 MRTT, le «buddy-refueling» s'organise entre le chasseur-bombardier, qui est chargé d'assurer uniquement le ravitaillement en vol en restant dans son hippodrome de ravitaillement, et les autres avions de combat engagés dans une mission.

Cette pratique, déjà mise en oeuvre chez les Rafale Marine (absente dans l'Armée de l'Air), permet aux pilotes égyptiens d'allonger leurs capacités d'actions après le décollage de la base aérienne d'où ils opèrent. Le Rafale porteur de la nacelle, équipé de deux réservoirs externes de 1 250 litres et de deux autres réservoirs externes de 2 000 litres, pourra ainsi délivrer plusieurs tonnes de carburant, avec un rayon d'action de 740km.

Cette capacité pourra être particulièrement utile aux pilotes égyptiens puisque la Force Aérienne Egyptienne ne dispose pas de capacités de ravitaillement en vol pour ses avions de combat.

Pour rappel, à ce jour, la Force Aérienne Egyptienne aligne onze Rafale EM/DM, dont six biplaces (DM01 à 06) et cinq monoplaces (EM01 à 05), qui appartiennent au 34th Squadron «Wild Wolves» du 203rd Tactical Fighter Wing «Storm».

© Fabrice GENY - Un des deux C-130H-30 de la Force Aérienne Egyptienne qui a assuré le transport du matériel et des hommes sur la base aéronavale bretonne.

© Fabrice GENY - Un des deux C-130H-30 de la Force Aérienne Egyptienne qui a assuré le transport du matériel et des hommes sur la base aéronavale bretonne.