Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un EF-18A Hornet de l'Ejército del Aire s'est écrasé au décollage

Un EF-18A Hornet de l'Ejército del Aire s'est écrasé au décollage

© MINDEF espagnol - Le lieutenant Fernando Pérez Serrano était âgé de 26 ans lors de l'accident.

© MINDEF espagnol - Le lieutenant Fernando Pérez Serrano était âgé de 26 ans lors de l'accident.

Moins d'une semaine après le crash et la mort d'un pilote de Typhoon lors de son atterrissage sur la base aérienne de Los Llanos, un EF-18A Hornet (désignation locale C.15) de l'Ejército del Aire s'est écrasé lors de son décollage depuis la base aérienne de Torrejón de Ardoz, située dans le centre de l'Espagne et à quelques kilomètres de Madrid.

Selon l'Ejército del Aire, l'accident s'est produit lors du décollage de l'avion, aux alentours de 11h00 (heure locale), alors que l'appareil s'apprêtait à effectuer une mission d'entraînement. De son côté, le Ministère espagnol de la Défense a indiqué sur son compte Twitter officiel «qu'à cause du sinistre, qui s'est produit pendant la manœuvre de décollage, le pilote de l'avion est décédé».

Les services de secours de la base aérienne ont rapidement rejoint le lieu de l'accident, situé dans l'enceinte de la base, afin de porter assistance au pilote, d'éteindre l'incendie qui a suivi peu de temps après l'accident et de permettre aux enquêteurs d'accéder sur la zone, puisqu'une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes de ce drame.

Le Ministère de la Défense a également ajouté que l'accident pourrait être dû à une défaillance technique d'un ou des deux réacteurs du EF-18A Hornet. Des témoins ont rapporté à la presse espagnole que l'appareil a pris la quasi-totalité de la longueur de la piste pour décoller, s'est élevé de 50 mètres environ avant de chuter brusquement et de frapper le sol, sans que le pilote ne se soit éjecté.

Le lieutenant Fernando Pérez Serrano, originaire de Murcia, a perdu la vie à l'âge de 26 ans et appartenait à l'Ala 12, qui dispose du 121 et du 122 Escuadron, tous deux équipés de EF-18 Hornet A/B. Cet aviateur espagnol avait intégré l'Académie générale de l'Air en 2009 puis l'Ala 12 en 2014, et totalisait 700 heures de vol. 

Depuis 1988, c'est le onzième crash d'un EF/A-18A/B Hornet au sein de l'Ejército del Aire. Le dernier accident en date remonte en juin 2006, lorsque deux EF-18 Hornet de l'Ala 46 de la base aérienne de Gando (îles Canaries) se sont percutés vol au cours d'un exercice. Les deux pilotes avaient été récupérés sains et saufs en mer après s'être éjectés.