Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un système sol-air SA-8 Gecko, d'origine soviétique, participe à l'exercice Green Shield

Un système sol-air SA-8 Gecko, d'origine soviétique, participe à l'exercice Green Shield

© Olivier Follea - Le système air-sol SA-8 «Gecko» d'origine soviétique, mis en oeuvre par

© Olivier Follea - Le système air-sol SA-8 «Gecko» d'origine soviétique, mis en oeuvre par

Du 07 au 18 avril 2014, se déroule sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey l'exercice Green Shield. Outre les missions d'entraînement au combat aérien et les missions à dominante air-sol des Rafale, Mirage 2000D et 2000-5F et des F-15C/D/S de la Force aérienne royale saoudienne, des vecteurs terrestres français étaient également sur place afin de simuler des menaces sol-air.

En effet, il s'agit d'un système sol-air SA-8 «Gecko» (désignation OTAN ; 9K33 Osa, désignation russe) du Polygone de Guerre Electronique, auparavant mis en oeuvre par l’Escadron de Guerre Electronique (EGE) d’Épinal avant sa dissolution en 2014. Le SA-8 a la possibilité de suivre des vecteurs aériens et de les traiter avec missiles sol-air à courte portée. Les missiles évoluent à une vitesse de Mach 2.4 et peuvent atteindre une altitude de croisière de 5 000 mètres avec une portée utile de 12 000 mètres.

En 1989, lors de la réunification entre l'Allemagne de l'Ouest (RFA) et de l'Est (RDA), les pays du bloc de l'ouest et de l'OTAN, dont notamment les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, ont demandé à Berlin de leur fournir du matériel d'origine soviétique, pour qu'il puisse être étudié.

Ce SA-8 aurait été récupéré en 1993 et entreposé sur une base en Allemagne. Un long parcours pour ramener le système a été mis en place, et les militaires chargés de l'acheminement du matériel ont dû faire face à quelques problèmes. Mais ce SA-8 n'est pas le seul armement d'origine soviétique que la France a récupéré puisqu'elle dispose aussi d'un SA-9 «Gaskin», de deux SA-6 «Gainful» qui ont été récupérés au Tchad et qui appartenaient à l'armée libyenne, etc…

Certains de ces équipements militaires soviétiques sont encore utilisés aujourd'hui, pour l'entraînement de nos forces armées, comme c'est le cas avec ce SA-8 ou le SA-9. Tous les détails de la récupération de ces équipements et de leur acheminement en France, avec de nombreuses autres anecdotes sur ce sujet, peuvent être lus dans la rubrique historique du Comité Historique de Guerrelec en cliquant ici.